En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-0.02 %
5 092.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-0.12 %
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 353.73
+0.05 %
7 118.56
-0.54 %
1.158
+0.23 %

Rapport Spinetta: une "attaque" dénoncée par tous les syndicats de cheminots

| AFP | 880 | 5 par 1 internautes
Un rapport au gouvernement évoque la fin du statut des cheminots à l'embauche
Un rapport au gouvernement évoque la fin du statut des cheminots à l'embauche ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Le rapport Spinetta sur l'avenir du rail, remis jeudi au gouvernement, inquiète les syndicats de cheminots qui dénoncent une "attaque" contre le service public ferroviaire ou dessinent une "ligne rouge à ne pas franchir" sur le statut des cheminots.

Ce rapport préconise de profondes réformes pour la SNCF, en particulier une transformation en société anonyme (SA) et l'abandon du statut pour les nouveaux embauchés, alors que le transport ferroviaire doit être ouvert à la concurrence au plus tard fin 2023.

La CGT Cheminots (premier syndicat) voit dans ce rapport "une attaque inédite contre le transport ferré public" et contre ceux qui, "au quotidien, font le choix du train, quel que soit la région ou le territoire".

"Il faut maintenir et développer le service public ferroviaire, pas le saborder", juge la fédération CGT, qui sera reçue lundi au ministère des Transports, comme les trois autres syndicats représentatifs du groupe public, l'Unsa (deuxième syndicat), SUD-Rail (3e) et la CFDT (4e), lors de rendez-vous séparés.

"On va vers une recherche de rentabilité commerciale, à l'encontre du service public pour tous", a critiqué auprès de l'AFP Roger Dillenseger, secrétaire général de l'Unsa-Ferroviaire.

L'ancien patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta donne une conférence de presse au ministère des Transports à Paris le 15 février 2018
L'ancien patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta donne une conférence de presse au ministère des Transports à Paris le 15 février 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP )

"Le système entier du transport ferroviaire est mis en danger", avec "l'abandon" du rail public par l'État et "une mise à mort du fret ferroviaire" car actuellement "40% du fret ferroviaire passent sur les petites lignes" qui pourraient disparaître, a estimé Erik Meyer, porte-parole de SUD-Rail.

La CFDT craint aussi "une fermeture massive des +petites lignes+", les moins fréquentées, ce qui entraînerait "une rupture d'égalité des citoyens dans l'aménagement du territoire". Il y aurait ainsi "le train pour les régions riches", mais "la route et les risques routiers pour les plus pauvres".

- Ce rapport peut "mettre le feu" -

Une remise en cause du statut des cheminots serait "une ligne rouge à ne pas franchir", prévient la CFDT. "Inacceptable" pour la CGT. "Un drapeau rouge" pour l'Unsa.

Les cheminots "n'accepteront pas une remise en cause des éléments de leur contrat de travail", lance SUD, selon qui la transformation de SNCF Mobilités et SNCF Réseau en SA "permettra au patronat d'exercer un chantage sur les cheminots pour remettre en cause leur statut".

Mais, "par le passé, de nombreux rapports ont fini dans les archives des ministères", remarque la CGT, qui abordera "avec conviction et détermination" les rencontres prévues au ministère des Transports "dans les jours et semaines à venir".

L'Unsa "va analyser ce rapport et porter la pression au niveau du ministère". "Les cheminots seront très attentifs à nos analyses", souligne M. Dillenseger.

SUD-Rail va également "se laisser le temps d'analyser ce rapport. Ce n'est qu'un rapport. Il faut voir comment le gouvernement va s'en saisir pour mettre en œuvre la loi" sur les mobilités promise pour avril, note M. Meyer.

Déjà, les syndicats envisagent une mobilisation sociale. La CGT "mettra tout en œuvre" si le gouvernement décide "de reprendre ces mauvaises propositions". La CFDT "n'hésitera pas à se mobiliser". L'Unsa prévoit "une mobilisation forte". SUD-Rail n'exclut pas la grève car "le contenu de ce rapport et la manière dont il sera exploité pourront forcément mettre le feu dans l'entreprise".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 15/10/2018

Les actionnaires d'Auplata seront réunis en assembléegénérale mixte le 19 novembre 2018 afin notamment de statuer sur l'apport en nature de la...

Publié le 15/10/2018

Conformément au plan de marche annoncé, Catana Group atteint une nouvelle fois ses objectifs et achève son exercice 2017/2018 avec un chiffre d'affaires de près de 54,4 millions, en hausse de…

Publié le 15/10/2018

Advicenne a reçu, de la part du Bureau des Essais Cliniques de Santé Canada, une Lettre de Non-Objection lui permettant d'étendre son étude pivot de phase III ARENA-2 dans l'Acidose Tubulaire…

Publié le 15/10/2018

GL EVENTSLe spécialiste de l'événementiel publiera (après Bourse) son chiffre d'affaires du troisième trimestre.HAULOTTELe spécialiste des matériels d'élévation de personnes et de charges…