5 391.64 PTS
+0.21 %
5 387.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 318.18
+0.23 %
DAX PTS
12 567.42
-0.19 %
Dowjones PTS
24 606.03
-0.57 %
6 768.47
-0.95 %
Nikkei PTS
22 191.18
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

SNCF: Guillaume Pépy a "par définition" la confiance d'Edouard Philippe (Premier ministre)

| AFP | 434 | Aucun vote sur cette news
Le patron de la SNCF Guillaume Pépy le 18 septembre 2017 à Paris
Le patron de la SNCF Guillaume Pépy le 18 septembre 2017 à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le président de la SNCF Guillaume Pépy a "par définition" la confiance d'Edouard Philippe, a déclaré mercredi le Premier ministre, malgré les incidents survenus dans les gares parisiennes en décembre.

"Soit le patron d'une entreprise a ma confiance et auquel cas je le soutiens. Soit il n'a plus ma confiance et auquel cas je le change", a répondu sur France 2 M. Philippe, qui maintient donc sa confiance au patron du groupe ferroviaire "par définition".

"S'il ne l'avait plus, il ne serait plus président de la SNCF", a-t-il affirmé en réaction aux propos de Guillaume Pépy qui déclarait vendredi que son "mandat est à la disposition du gouvernement".

Interrogé sur le fait que Guillaume Pépy et Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, sont convoqués par la ministre des Transports Elisabeth Borne le 8 janvier afin de "tirer ensemble le bilan" des derniers incidents, le Premier ministre estime qu'"on a quand même le droit de discuter avec les présidents d'entreprises publiques. Ce serait curieux de ne pas le faire", appelant à ne pas "personnaliser le sujet".

Selon lui, "nous subissons aujourd'hui un retard d’investissement considérable de la SNCF sur le réseau du transport quotidien (...) Pendant des années, on n'a pas investi dans les transports, dans les banlieues, y compris sur des grandes lignes traditionnelles (...)".

La SNCF a dû faire face coup sur coup en décembre à une panne géante due un "bug informatique" le 3 à Montparnasse, à une panne électrique le 11 dans cette même gare, puis à une grande pagaille "en raison d'une affluence de voyageurs bien supérieure à la capacité des trains" le 22 à Bercy, et enfin à une autre panne électrique le 26, cette fois à Saint-Lazare.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...

Publié le 19/04/2018

Cerenis Therapeuticsfait le point sur ses états financiers...

Publié le 19/04/2018

Ces développements ont été réalisés dans un contexte de saine gestion des ressources financières...

Publié le 19/04/2018

Orapi reste concentré sur sa feuille de route 2018-2022...