5 397.61 PTS
-0.03 %
5 389.0
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 296.60
-0.18 %
DAX PTS
13 105.52
-0.15 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Snapchat s'effondre en Bourse

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
L'action de Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, chutait à Wall Street jeudi après l'annonce de résultats qui ont déçu le marché pour le 2e trimestre.
L'action de Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, chutait à Wall Street jeudi après l'annonce de résultats qui ont déçu le marché pour le 2e trimestre. ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

L'action de Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, chutait à Wall Street jeudi après l'annonce de résultats qui ont déçu le marché pour le 2e trimestre.

Dans les échanges électroniques après la clôture de la séance officielle, Snap dégringolait de plus de 12% à 12,11 dollars, très en-dessous de son cours d'introduction en Bourse de 17 dollars en mars dernier.

Les investisseurs sont notamment déçus par le nombre d'utilisateurs quotidiens (DAU) qui, à 173 millions, est en-dessous de la moyenne de leurs attentes (175 millions) même s'il a progressé de 21% sur un an.

Le réseau social a affiché un bond de 153% de son chiffre d'affaires sur un an à 181,6 millions de dollars mais sa perte nette s'est creusée passant de 115,9 millions à 443 millions de dollars sur un an. Le marché attendait un chiffre d'affaires de 186 millions de dollars.

Le coût d'hébergement par utilisateur a aussi augmenté sur douze mois, passant de 55 cents à 61 cents même si le revenu moyen par utilisateur a progressé, lui, de 109%.

Snap n'a cessé de reculer en Bourse après avoir approché les 28 dollars dans les jours suivant son introduction en Bourse. A la mi-juillet, le titre avait déjà connu une forte baisse après que la banque d'affaires Morgan Stanley avait abaissé les prévisions de progression des revenus publicitaires.

Snap avait déjà annoncé une perte de 2,2 milliards de dollars au premier trimestre. Sur les six premiers mois de l'année, elle s'établit désormais à 2,65 milliards de dollars.

La société, lancée en 2011 sous le nom de "Picaboo", est devenue célèbre par ses messages éphémères et ses filtres photographiques. Sa capitalisation boursière, qui avait dépassé 34 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse faisant de ses deux jeunes créateurs, Evan Spiegel et Bobby Murphy, des multi-milliardaires, est depuis retombée à moins de 16 milliards.

Comme Twitter, Snap peine à convaincre les marchés de sa capacité à transformer sa fréquentation en revenus, notamment par le biais de la publicité et des données vendues aux annonceurs.

"Snap n'a aucune donnée fondamentale favorable. Le titre vaut 12 dollars et en étant généreux", a asséné l'analyste Trip Chowdry de Global Equities Research dans une note après la publication des résultats.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

aufeminin, dont la cotation avait été suspendue en cours de séance lundi suite à l'annonce d'une offre du groupe TF1 pour reprendre la participation...

Publié le 14/12/2017

L'analyste n'est plus acheteur...

Publié le 14/12/2017

Dans une usine du groupe Sappi

Publié le 14/12/2017

Dalet se fend d'un communiqué pour faire part de deux nouveaux contrats auprès de deux de ses clients historiques en France et au Royaume-Uni : la...

Publié le 14/12/2017

Vinci, via sa marque Omexom et en joint-venture avec la société britannique Morgan Sindall, a remporté un contrat de conception-construction d'un nouveau réseau de transport d'électricité en…

CONTENUS SPONSORISÉS