En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 380.50
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 642.92
+0.74 %
7 217.58
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Siemens-Gamesa (éoliennes) va supprimer environ 6.000 emplois dans 24 pays

| AFP | 230 | Aucun vote sur cette news
Le fabricant germano-espagnol Siemens-Gamesa veut
Le fabricant germano-espagnol Siemens-Gamesa veut "continuer à accroître sa compétitivité" ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Le fabricant d'éoliennes germano-espagnol Siemens-Gamesa va supprimer "au maximum" 6.000 emplois dans 24 pays, a-t-il annoncé lundi.

Le groupe, qui emploie quelque 27.000 personnes, entend ainsi "continuer à accroître sa compétitivité" et procèdera à ces suppressions d'emplois, dont 700 ont déjà été annoncées, "dans les prochains mois", a-t-il précisé dans un communiqué.

Il n'a pas indiqué quels étaient les pays concernés par ces suppressions d'emploi mais souligné que des discussions allaient être immédiatement entamées avec les représentants des salariés.

"Ce plan (...) est une étape nécessaire pour renforcer le groupe et consolider sa position de leader sur le marché", a-t-il souligné.

Siemens-Gamesa s'attend en outre à un recul de son chiffre d'affaires pour son exercice 2018 (qui s'achève fin septembre) à "entre 9 et 9,6 milliards d'euros", contre 10,96 milliards d'euros sur l'exercice 2017, achevé au 30 septembre, selon des chiffres publiés également lundi.

Affaibli par une rentabilité en berne, le conglomérat allemand Siemens, qui doit révéler jeudi ses résultats annuels, a entrepris de recentrer ses activités.

Il s'est par ailleurs renforcé dans des domaines jugés porteurs, comme les turbines ou les équipements pour l'exploitation pétrolière et gazière, et s'est respectivement allié à Gamesa et Alstom pour former deux géants des éoliennes et du ferroviaire.

Selon la presse allemande, il prévoit la suppression de milliers de postes dans sa division d'équipements pour centrales électriques, affectée par une chute des commandes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.