En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 178.50
+1.66 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.36
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.157
-0.06 %

Shell porté porté par la meilleure tenue des cours des hydrocarbures

| AFP | 264 | Aucun vote sur cette news
Royal Dutch Shell profite de la bonne tenue des hydrocarbures pour tripler son profit
Royal Dutch Shell profite de la bonne tenue des hydrocarbures pour tripler son profit ( Adrian DENNIS, Adrian DENNIS / AFP/Archives )

Le géant Royal Dutch Shell a profité comme l'ensemble de l'industrie pétrolière de la bonne tenue des cours des hydrocarbures au troisième trimestre, lui permettant de tripler son profit.

Le groupe anglo-néerlandais a dévoilé jeudi un bénéfice net de 4,087 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) sur le trimestre, contre 1,375 milliard un an plus tôt, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Comme les autres majors pétrolières, Shell a tiré parti de la hausse des prix du pétrole et du gaz depuis l'an dernier, principalement en raison des efforts de l'Opep (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et de ses partenaires de réduire l'offre de brut sur le marché.

Les américains ExxonMobil et Chevron sont partis pour signer leur meilleure année depuis 2014, alors que le britannique BP et le français Total ont également considérablement amélioré leurs profits au troisième trimestre.

Les espoirs d'une prolongation de la réduction de production jusqu'à fin 2018, à l'approche d'une réunion du cartel à la fin du mois, ont même fait grimper ces derniers jours le prix du Brent à un plus haut en plus de deux ans, au-delà de 60 dollars, ce qui est de bon augure pour le quatrième trimestre.

Au total, le chiffre d'affaires de Shell s'est élevé de près de 23%, à 75,830 milliards de dollars.

Son bénéfice annuel ajusté, hors éléments exceptionnels et variation des stocks (CCS), un indicateur scruté par le marché, a quant à lui bondi de 47%, à 4,1 milliards de dollars.

La directrice financière de Shell, Jessica Uhl, a mis en avant lors d'une conférence téléphonique "le renforcement des prix du pétrole et du gaz".

"Les résultats ont profité principalement de conditions de marché solides dans le raffinage et la chimie, de la hausse des prix du pétrole et du gaz et d'une progression de la production des nouveaux champs", a résumé le groupe dans le communiqué.

La production a dans l'ensemble progressé de 2% pour atteindre 3,657 millions de barils équivalent pétrole par jour grâce à des projets récemment lancés ou renforcés au Brésil, au Kazakhstan ou dans le Golfe du Mexique.

- Nombreuses cessions -

Ce contexte favorable a permis, selon le groupe, de compenser "le déclin de certains champs et les cessions".

Ses résultats sont en forte progression dans les trois grandes branches à savoir la production et l'exploration (upstream), le raffinage et la distribution (downstream), malgré l'arrêt pendant trois semaines en août de sa raffinerie Pernis au Pays-Bas, la plus grande d'Europe, ainsi que le gaz naturel liquéfié (GNL).

Le groupe met l'accent depuis plusieurs mois sur l'exploitation en eaux profondes et le gaz, un changement illustré par l'acquisition bouclée en 2016 du britannique BG Group, spécialiste du GNL.

Il continue dans le même temps d'investir, jusqu'à 25 milliards dollars cette année, soit un recul par rapport à 2016.

Shell mène en parallèle un vaste plan de 30 milliards de dollars de cessions, démarré l'année dernière au moment où les prix des hydrocarbures étaient faibles et afin d'être plus réactif à la volatilité des cours.

Ces cessions portent sur des activités non stratégiques, comme des exploitations pétrolières ou gazières matures ou certaines activités dans l'aval (raffineries, pétrochimie, stations-services). Shell a notamment bouclé cette semaine la vente d'actifs en mer du Nord et au Gabon pour plus de 4,5 milliards de dollars au total.

Concernant la mer du Nord, actif stratégique pour le Royaume-Uni, la directrice financière a écarté toute nouvelle cession. Elle estime que le portefeuille de Shell dans la région "reste un actif important et en croissance" et "n'anticipe aucun changement notable à court terme".

Le programme de cession doit s'étaler sur trois ans entre 2016 et 2018 et Shell a déjà annoncé des ventes portant au total sur plus de 25 milliards de dollars.

Le groupe s'attend d'ailleurs à ce que la vente d'actifs pèse sur sa production au quatrième trimestre, avec des volumes de ventes de produits pétroliers attendus en baisse de 250.000 barils par jour.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/10/2018

Vivendi (+2,23% à 21,97 euros) garde le rythme grâce à Universal Music Group (UMG). Détenu à 100% par le groupe de médias et de divertissement, le label de musique américain continue…

Publié le 15/10/2018

Le porte conteneurs A,ja dans le port d'Immingham sur l'estuaire de Humber le 5 octobre 2018 ( LINDSEY PARNABY / AFP )Dans l'estuaire de l'Humber, porte d'entrée de nombreuses marchandises dans…

Publié le 12/10/2018

Michel Platini lors d'un match de L1 entre Nancy et Saint-Etienne, à Marcel Picot, le 20 mai 2017 ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives )Michel Platini a déposé plainte contre X en France…

Publié le 12/10/2018

Lloyds Banking Group a attribué à BlackRock une tranche de 30 milliards de livres sterling d'un des plus importants contrats d'investissement en Europe. Cela fait suite fait suite à un appel…

Publié le 12/10/2018

Zalando (+ 3,82% à 33,19 euros) et Asos (+ 3,89% à 4 997 pence) grimpent en Bourse, suite à une note de Crédit Suisse qui juge que les deux groupes sont les mieux placés pour profiter de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...

Publié le 16/10/2018

L'OpenGround est un lieu unique de travail situé dans les locaux du siège social de Micropole à Levallois-Perret...

Publié le 16/10/2018

Au cours du 1er semestre, le Groupe a subi des maintenances exceptionnelles sur les installations historiques héritées des Charbonnages de France...