En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 472.48 PTS
-0.39 %
5 456.00
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 377.77
-0.44 %
DAX PTS
12 354.67
-0.61 %
Dowjones PTS
26 587.43
-0.58 %
7 506.21
-0.33 %
1.178
+0.25 %

Séoul veut réagir "sévèrement" aux sanctions commerciales américaines

| AFP | 369 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump (g) et son homologue sud-coréen Moon Jae-In, lors d'une conférence de presse le 7 novembre 2017 à Séoul
Le président américain Donald Trump (g) et son homologue sud-coréen Moon Jae-In, lors d'une conférence de presse le 7 novembre 2017 à Séoul ( Jim WATSON / AFP )

Le président sud-coréen Moon Jae-in a dénoncé lundi le "protectionnisme déraisonnable" des Etats-Unis qui veulent imposer de nouvelles taxes douanières aux importations sud-coréennes.

Le président américain Donald Trump a menacé Pékin et Séoul la semaine dernière de sanctions commerciales sur l'acier et l'aluminium et promis de revoir un accord de libre-échange conclu en 2012 avec Séoul, qu'il a qualifié de "désastreux".

Les Etats-Unis, qui présentent un important déficit dans leurs échanges avec Pékin et Séoul, ont déjà imposé des sanctions douanières en janvier sur les panneaux solaires chinois et les machines à laver sud-coréennes.

Séoul a fait savoir qu'il soumettrait ce dossier à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) tandis que Pékin a exprimé sa "forte réprobation".

Ces frictions commerciales ternissent les relations bilatérales au moment où Séoul et Washington cherchent à présenter un front uni face à la menace nucléaire venue de Corée du Nord.

Lors d'une réunion avec ses collaborateurs, M. Moon s'est dit préoccupé par "l'intensification du protectionnisme" et ses conséquences pour l'économie de son pays, la onzième économie mondiale très dépendante des exportations.

"J'ai peur que l'élargissement des restrictions américaines sur nos exportations, y compris l'acier, l'électronique, les panneaux solaires et les machines à laver ne nuise à nos exportations malgré leur compétitivité internationale", a-t-il dit. "J'aimerais que (les responsables) réagissent aux mesures protectionnistes déraisonnables d'une manière assurée et sévère (....) en vérifiant qu'elles ne violent pas l'accord de libre-échange actuel entre la Corée du Sud et les Etats-Unis".

L'administration Trump a lancé en juillet des pourparlers pour renégocier l'accord de 2012. Deux rounds de discussions n'ont pas donné grand chose pour le moment.

Malgré la politique de "l'Amérique d'abord" prônée par la Maison Blanche, le solde chroniquement déficitaire de ses échanges de biens et de services avec le reste du monde a atteint 566 milliards de dollars en 2017, en hausse de 12,1% sur un an.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Par les Nations Unies

Publié le 24/09/2018

PSB Industries va introduire en bourse (sur Euronext Growth) sa filiale Baikowski, leader européen dans le domaine de la chimie de spécialités...

Publié le 24/09/2018

Le géant canadien Barrick Gold a annoncé son intention de racheter son concurrent Randgold Resources, producteur coté à la Bourse de Londres. L'opération donnerait naissance au numéro un mondial…

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société anonyme Total a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse, le...

Publié le 24/09/2018

Par courriers reçus le 24 septembre 2018 par l'AMF, The Goldman Sachs Group, Inc...