5 438.55 PTS
+0.48 %
5 378.50
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 343.57
+0.29 %
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 088.04
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Séoul veut mieux encadrer les cryptomonnaies et fait plonger le bitcoin

| AFP | 494 | Aucun vote sur cette news
Le cours du bitcoin chutait de 11% jeudi après que la Corée du Sud a annoncé une interdiciton des échanges anonymes de cryptomonnaies
Le cours du bitcoin chutait de 11% jeudi après que la Corée du Sud a annoncé une interdiciton des échanges anonymes de cryptomonnaies ( ANTHONY WALLACE / AFP/Archives )

Le cours du bitcoin chutait jeudi de 11% après l'annonce par la Corée du Sud d'une interdiction des échanges anonymes de cryptomonnaies et d'un renforcement de la lutte contre leur utilisation à des fins de blanchiment.

Investir dans les cryptomonnaies est devenu très populaire en Corée du Sud, un pays fasciné par les technologies. Les échanges sud-coréens de bitcoins représentent environ 20% des échanges mondiaux de la devise, soit environ 10 fois plus que le poids de la Corée du Sud dans l'économie mondiale.

Les mesures annoncées jeudi par la Corée du Sud incluent l'interdiction d'ouvrir des comptes anonymes de cryptomonnaie, ou la possibilité pour le régulateur d'empêcher si nécessaire certains échanges.

"Les autorités partagent l'idée que les échanges de monnaie virtuelle connaissent une surchauffe irrationnelle (...) et que nous ne pouvons ignorer plus longtemps cette situation spéculative anormale", a déclaré dans un communiqué le gouvernement sud-coréen, précisant que tous les comptes anonymes existants seraient fermés le mois prochain.

Les mesures annoncées impliquent également un renforcement de la lutte contre les activités de blanchiment d'argent et de fraudes financières -y compris la manipulation de cours- utilisant les cryptomonnaies.

"Nous répondrons de façon résolue à ce type de crimes en infligeant les peines les plus lourdes aux contrevenants", a précisé le gouvernement qui se réserve "toutes les options possibles, y compris celle d'empêcher des échanges de cryptomonnaie quand c'est nécessaire".

L'annonce sud-coréenne faisait plonger jeudi le cours du bitcoin de 11,6% à 13.827 dollars.

Séoul a récemment interdit à ses institutions financières de faire des transactions en monnaie virtuelle, en particulier en bitcoin, au moment où cette cryptomonnaie flambait.

Les cours internationaux du bitcoin ont été multiplié par 20 cette année, manquant de peu la semaine dernière de dépasser la barre des 20.000 dollars, après avoir commencé 2017 autour de 1.000 dollars.

Selon les estimations, un million de Sud-Coréens, pour les plupart des investisseurs à la petite semaine, possèdent des bitcoins. La demande est si forte que le cours du bitcoin excède de 20% celui des Etats-Unis, son plus grand marché.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...