5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sénat: LR veut supprimer l'IFI et la réforme de la taxe d'habitation

| AFP | 456 | Aucun vote sur cette news
Le sénateur UMP d'Eure et Loire Albéric de Montgolfier quitte le palais de l'Elysée, le 07 octobre 2010
Le sénateur UMP d'Eure et Loire Albéric de Montgolfier quitte le palais de l'Elysée, le 07 octobre 2010 ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

Les sénateurs LR, majoritaires au Sénat, ont annoncé mercredi qu'ils comptent supprimer le nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI) et la réforme de la taxe d'habitation, à l'occasion de l'examen des textes budgétaires.

"Contrairement à l'an dernier, nous ne rejetterons pas en bloc le budget", a déclaré devant la presse le rapporteur général du budget Albéric de Montgolfier. "Nous voterons sa première partie parce que nous allons faire des propositions constructives et que nous voulons aussi débattre de la seconde pour proposer des économies de dépense".

Il a aussi estimé que "l'effort d'économies est reporté en fin de quinquennat" et que "l'effort structurel est insuffisant".

Selon lui, il convient d'encourager la propriété et ainsi supprimer l'IFI. "L'investissement immobilier constitue un investissement productif avec des effets d'entraînement importants sur la croissance et l'emploi", a-t-il dit. "Si les investisseurs se détournent de l'immobilier, cela peut aller vers une grave crise du logement", a-t-il averti.

De même, son groupe veut supprimer la réforme de la taxe d'habitation qui doit en dispenser 80% des ménages. La commission des finances a d'ailleurs voté cette suppression.

"Cette réforme qui n'est pas aboutie accroît les inégalités entre collectivités", a dit M. de Montgolfier, annonçant: "Nous sommes en mesure de faire des propositions alternatives à cette taxe pour le PLF [projet de loi de finances] 2019, pour que la taxe d'habitation soit supprimée pour tous les Français".

Le rapporteur a aussi reproché au PLF de stigmatiser certaines catégories de Français, comme les retraités, les classes moyennes et supérieures ou les familles. Pour ces dernières, il proposera d'augmenter le plafond familial.

Enfin, selon lui, le déficit public de l’État continuera de se creuser en 2018, de 6,4 milliards d'euros, et seulement 324 postes sur 2 millions seront supprimés dans la fonction publique d’État.

Le président de la commission des Affaires sociales, Alain Milon, a pour sa part qualifié le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) de "budget où l'universalité et la parité sont battues en brèche".

Il a aussi réaffirmé son opposition à la hausse de la CSG pour les retraités, rejetée mardi par le Sénat en séance.

De son côté, le président du groupe, Bruno Retailleau, a affirmé qu'"il n'y a pas de vraies réformes" dans ces deux textes.

Le PLFSS est examiné au Sénat jusqu'à vendredi en séance. Le PLF le sera du 23 novembre au 12 décembre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS