En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 942.36 PTS
+0.35 %
4 924.5
+0.31 %
SBF 120 PTS
3 936.26
+0.31 %
DAX PTS
11 120.43
+0.49 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.138
+0.11 %

Sécu: l'Assemblée offre des congés paternité aux pères de bébés prématurés

| AFP | 255 | Aucun vote sur cette news
L'Assemblée a voté l'allongement du congé paternité aux pères de bébés prématurés
L'Assemblée a voté l'allongement du congé paternité aux pères de bébés prématurés ( GERARD JULIEN / AFP/Archives )

L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de vendredi à samedi un allongement du congé paternité lorsque qu'un nouveau-né est hospitalisé dans une unité de soin spécialisé après un accouchement.

Cette amendement gouvernemental a été voté à l'unanimité par les députés dans le cadre du projet de loi de finance de la sécurité sociale dont l'examen a pris fin dans le courant de la nuit. Le vote solennel du texte en première lecture est prévu mardi après-midi. Il devrait être définitivement adopté d'ici fin décembre.

Un récent rapport de l'Inspection générale des affaires sociales relatif aux congés de paternité avait mis en exergue la situation particulièrement délicate des parents d'enfants dont l'état de santé nécessite une prise en charge à l’hôpital dans un service spécialisé. Les enfants prématurés représentent aujourd'hui quelque 60.000 naissances par an.

L'amendement voté par l'assemblée prévoit de remédier à cette situation en prévoyant un congé paternité supplémentaire pendant la période d’hospitalisation de l'enfant.

"Sa durée sera fixée par décret. Ce congé s'appliquera à tous les régimes de sécurité sociale afin d'assurer une stricte équité entre les assurés. Les modalités d'indemnisation seront les mêmes que celle du congé paternité actuel, c'est-à-dire un versement d'une indemnité journalière pour tous les salariés et les travailleurs indépendants et l'attribution d'une allocation de remplacement pour les exploitants agricoles", a précisé la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

"Cette disposition contribuera à la consolidation du lien entre le parent et l'enfant mais également à l'amélioration de la santé publique dans la mesure ou elle permettra un meilleur accompagnement de l'enfant pendant son hospitalisation. Elle participera également au soutien de la mère de l'enfant pendant cette période critique", a ajouté la ministre.

Le coût de la mesure est estimé à environ 25 millions d'euros en 2019 et 33 millions d'euros en année pleine pour la branche famille.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 20 novembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co...

Publié le 21/11/2018

Le secteur des télécoms est bien orienté alors que la spéculation sur une éventuelle consolidation du marché français repart de plus belle après les...

Publié le 21/11/2018

Kingfisher, maison-mère des enseignes Brico Depôt et Castorama en France, recule de 2,92% à 239,1 pence à la Bourse de Londres, soit la seconde plus forte baisse du FTSE 100. A l'occasion de la…

Publié le 21/11/2018

Vinci organise aujourd'hui à Marseille une Journée Investisseurs consacrée à Eurovia. L'objectif de cette journée thématique est de présenter ce pôle d'activités à la communauté…

Publié le 21/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir enfoncé une oblique haussière en place depuis le début du mois de septembre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…