En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 050.15 PTS
-0.37 %
5 046.50
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 035.48
-0.48 %
DAX PTS
11 425.22
+0.11 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.130
-0.09 %

Sécu: l'Assemblée autorise les pharmaciens à prescrire certains médicaments

| AFP | 489 | Aucun vote sur cette news
L'Assemblée nationale a autorisé vendredi à titre expérimental les pharmaciens à dispenser des médicaments à prescription médicale obligatoire
L'Assemblée nationale a autorisé vendredi à titre expérimental les pharmaciens à dispenser des médicaments à prescription médicale obligatoire ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

L'Assemblée nationale a autorisé vendredi à titre expérimental les pharmaciens à dispenser des médicaments à prescription médicale obligatoire, dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019.

Il s'agit "de permettre aux Français d'accéder plus facilement aux soins dont ils ont besoin en s'appuyant sur les compétences de chacun", a expliqué la députée Delphine Bagarry (LREM), à l'origine de l'amendement.

"Il est question de confier aux pharmaciens, dans le cadre de protocoles conclus entre médecins et pharmaciens, la délivrance de certains médicaments à prescription médicale obligatoire pour certaines pathologies", a-t-elle expliqué.

"Ce projet est raisonnable parce qu'il prévoit de la faire dans un premier temps dans le champ de l'expérimentation (pendant trois ans dans deux régions, ndlr). Il est raisonné parce qu'il s'appuie à la fois sur des expériences réussies chez nos voisins, notamment en Suisse", a-t-elle ajouté.

"Contrairement à ce qui a pu être dit, on ne transforme pas le pharmacien en médecin mais on permet, dans l'intérêt des patients, de faciliter la délivrance de certains médicaments. Si on veut libérer du temps médical, faciliter l'accès aux soins, il faut être capable de s'appuyer sur la compétence de tous les soignants", a-t-elle lancé.

Plusieurs députés de droite et de gauche se sont interrogés sur "le respect des métiers".

"Il y a eu beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux sur cet article", a concédé la ministre de la Santé Agnès Buzyn affirmant que le gouvernement était "très respectueux des métiers".

"Mais aujourd'hui, nous savons que dans quelques situations bien normées et dans des zones où il est difficile d'avoir un rendez-vous chez le médecin en urgence, il peut y avoir, dans le cadre d'une expérimentation bien cadrée, une forme de coopération qui fasse l'objet d'un bon cadrage", a-t-elle précisé.

"Aujourd'hui, une jeune fille qui a une infection urinaire va attendre deux/trois jours dans certaines villes de France pour avoir un rendez-vous et elle va souffrir atrocement alors que cela aurait pu être traité par un comprimé antibiotique. On n'est pas en train les changer les métiers, on est en train de faciliter la vie quotidienne de nos concitoyens", a-t-elle conclu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Bouygues gagne 0,37% à 32,67 euros dans le sillage de résultats 9 mois supérieurs aux attentes et tirés par les performances de Bouygues Telecom et TF1. Celles-ci viennent éclipser les…

Publié le 15/11/2018

Le gérant d'Altamir fait des emplettes

Publié le 15/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 15/11/2018

L’hécatombe continue chez les fournisseurs d’Apple cette semaine. Après Japan Display, Lumentum, IQE, Qorvo, AMS est le dernier sous-traitant en date à lancer un avertissement sur ses…

Publié le 15/11/2018

Le conseil d’administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d’Antoine Lissowski en qualité de directeur général…