En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-
5 376.00
-
SBF 120 PTS
4 310.01
-
DAX PTS
12 695.16
-
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.73 %
Nikkei PTS
22 585.44
+0.13 %

Schneider Electric: hausse de l'activité plus importante que prévu en 2017

| AFP | 292 | Aucun vote sur cette news
Schneider Electric confirme que 2017 s'annonçait meilleure que prévu, relevant son objectif de croissance du chiffre d'affaires, après des résultats en hausse au premier semestre
Schneider Electric confirme que 2017 s'annonçait meilleure que prévu, relevant son objectif de croissance du chiffre d'affaires, après des résultats en hausse au premier semestre ( MIGUEL MEDINA / AFP/Archives )

Schneider Electric a confirmé jeudi que 2017 s'annonçait meilleure que prévu, relevant son objectif de croissance du chiffre d'affaires, après des résultats en hausse au premier semestre et a annoncé une importante acquisition aux Etats-Unis.

"Les voyants sont au vert", a commenté pour l'AFP le directeur financier du géant français des solutions électriques, Emmanuel Babeau, alors que le groupe a publié un bénéfice net en hausse de 18% à 958 millions d'euros, un niveau supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 914 millions d'euros.

"On est en progression très forte sur tous les paramètres, on +délivre+ un très bon semestre (...) Cela s'accompagne d'une amélioration de l'environnement et donc quand vous mettez les deux ensemble, cela permet de +délivrer+ des croissances qui sont très fortes sur tous les paramètres financiers", a-t-il résumé.

Sur les six premiers mois de l'année, Schneider Electric a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,7% à 12,17 milliards d'euros, soit une hausse de 4,1% en organique et hors branche Infrastructure, une performance conforme aux attentes des analystes.

Alors qu'il visait initialement une croissance organique de son activité (hors Infrastructure) comprise entre +1 et +3% cette année, Schneider a revu à la hausse cette prévision, anticipant désormais une progression comprise entre +3 et +4 %.

La croissance du taux de marge d'Ebita ajusté (bénéfice avant impôts, taxes et amortissements) est elle attendue dans le haut de la fourchette visée, entre +0,2 et +0,5 point de pourcentage, après une progression de 0,6 point de pourcentage sur le semestre.

Si les Etats-Unis ou la Chine devraient rester particulièrement dynamiques, confirmant leur croissance soutenue du début de l'année, "il y a beaucoup de marchés qui sont orientés favorablement", a estimé M. Babeau, citant par exemple l'Inde ou la Russie, ajoutant que l'Europe de l'Ouest, "a probablement un potentiel d'amélioration", notamment en France où "on doit pouvoir faire mieux sur la suite de l'année".

Ces résultats ont été salués par les marchés, l'action Schneider Electric prenant 4,54% à 69,1 euros, à 9H18 (7H18 GMT), peu après l'ouverture de la Bourse de Paris.

Schneider a aussi bénéficié de l'amélioration de la performance opérationnelle de la branche Infrastructure (moyenne tension), depuis longtemps la moins rentable, où la stratégie de rétablissement des marges (programme +Rebound+) "progresse bien", a noté le PDG de Schneider Jean-Pascal Tricoire, cité dans le communiqué de résultats.

- 'Revue stratégique' dans la moyenne tension -

Pour accélérer le mouvement, Schneider a annoncé jeudi un renforcement de son programme +Rebound+, avec des "mesures additionnelles" pour les activités "d'équipements et de projets" les moins performantes.

Cela passera notamment par "une nouvelle organisation" avec "une implantation industrielle dédiée et une force de vente spécialisée".

Schneider lance également "une revue stratégique" de ses actifs dans cette branche et affirme qu'il "explorera toutes les options" les concernant dans les douze mois qui viennent. M. Babeau n'a pas souhaité préciser si des cessions étaient envisagées, indiquant qu'"aucune voie" n'est à ce stade "privilégiée".

L'objectif est de ""voir quelles sont les étapes suivantes qui permettront de poursuivre le redressement", a-t-il ajouté.

- Acquisition aux Etats-Unis -

Par ailleurs, Schneider a annoncé jeudi l'acquisition pour 1,07 milliard d'euros de l'américain Asco Power Technologies, spécialiste de la gestion de l'alimentation électrique pour les bâtiments critiques (hôpitaux, data centers, etc.).

Asco a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 468 millions de dollars (environ 398,7 millions d'euros) et compte 2.000 salariés, principalement aux Etats-Unis.

L'acquisition de cette société, présentée par Schneider Electric comme le "leader" du marché de la gestion de l'alimentation électrique pour les bâtiments critiques (CTA) en Amérique du Nord, permettra au groupe français de devenir le numéro un mondial des CTA, assure-t-il.

La finalisation de l'opération, soumise à des autorisations réglementaires, est prévue d'ici fin 2017.

Cette acquisition est la plus importante pour Schneider Electric depuis celle d'Invensys (logiciels) en 2013. Entretemps, le groupe français a tenté, sans succès, de racheter en 2015 le britannique Aveva, également spécialiste des logiciels industriels.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Au cumul de 5 mois à fin mai, le chiffre d'affaires global a progressé de +1.8% à périmètre comparable...

Publié le 20/06/2018

931,5 kE de bénéfices en 2017...

Publié le 20/06/2018

Retour d'Assemblée générale Frey...

Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…