En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-1.30 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-1.36 %
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
-0.73 %

Scandales dans la finance australienne: cure d'amaigrissement pour AMP

| AFP | 231 | Aucun vote sur cette news
AMP was a key target of a royal commission of inquiry into abuses in the Australian financial services sector
AMP was a key target of a royal commission of inquiry into abuses in the Australian financial services sector ( TORSTEN BLACKWOOD / AFP/Archives )

Le géant australien des services financiers AMP a annoncé jeudi une cure d'amaigrissement après des affaires d'abus auprès de ses clients, qui ont nui à sa réputation.

Le groupe a annoncé dans un communiqué vendre ses activités dans la protection du patrimoine en Australie et Nouvelle-Zélande au bermudien Resolution Life pour 3,3 milliards de dollars australiens (2,0 milliards d'euros), et envisager de faire entrer en Bourse son activité néo-zélandaise de gestion de fortune.

L'objectif est de parvenir à "un groupe plus simple, plus concentré sur ses objectifs", mais aussi de "renforcer le bilan d'AMP et d'offrir une certaine souplesse dans la stratégie".

La cession à Resolution Life, qui doit encore être approuvée par les autorités de régulation, devrait intervenir en 2019.

AMP a été l'une des principales cibles d'une commission d'enquête sur les abus du secteur financier, accusé de facturer aux Australiens des services et conseils jamais fournis.

Le groupe avait reconnu avoir fait de fausses déclarations au régulateur boursier (Asic) sur ce scandale qui a touché quelque 15.700 clients entre 2009 et 2016. Il a incité son directeur général et sa présidente à démission tour à tour en avril.

En juillet, la nouvelle direction intérimaire avait annoncé un audit approfondi pour revoir la structure du groupe et rétablir son image. Et en août, elle avait provisionné 290 millions de dollars australiens (180 millions d'euros) en prévision du dédommagement de ses clients.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...