En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.98 PTS
-0.12 %
5 317.0
-0.30 %
SBF 120 PTS
4 247.11
-0.12 %
DAX PTS
12 168.74
+0.21 %
Dowjones PTS
25 776.61
-0.39 %
7 420.66
-0.41 %
1.115
-0.09 %

Scandale 1MDB: un ex-banquier malaisien de Goldman libéré sous caution par un tribunal américain

| AFP | 383 | Aucun vote sur cette news
Le logo du fonds souverain 1MDB
Le logo du fonds souverain 1MDB ( MANAN VATSYAYANA / AFP/Archives )

Un ex-banquier malaisien de Goldman Sachs impliqué dans le vaste scandale du fonds souverain 1MDB a obtenu lundi sa liberté sous caution et plaidé non coupable des chefs d'accusation retenus contre lui devant un juge américain, demeurant sous surveillance après avoir été extradé vendredi depuis la Malaisie.

Le pillage de ce fonds, censé contribuer au développement économique de la Malaisie, a débouché sur de multiples enquêtes judiciaires et contribué à la chute de l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak, inculpé de corruption.

Ng Chong Hwa, un ancien directeur opérationnel de la banque aussi connu sous le nom de Roger Ng, avait été dans ce cadre inculpé en novembre de corruption, de contournement des contrôles comptables internes et de blanchiment d'argent par la justice américaine, qui réclamait depuis son extradition.

Après avoir été présenté lundi à un juge à New York, Ng Chong Hwa a obtenu sa liberté contre le versement immédiat d'un million de dollars sur une caution totale de 20 millions de dollars. Il a par ailleurs été assigné à résidence avec une surveillance électronique, a affirmé un porte-parole du ministère de la Justice. Ce dernier a ajouté que le prévenu avait plaidé non coupable des chefs d'accusation qui pèsent contre lui.

Plus tôt dans la journée, le procureur général de Malaisie, Tommy Thomas, avait confirmé qu'un accord avait été conclu avec les autorités américaines en vue d'une "extradition temporaire" de Roger Ng afin de permettre "à la justice américaine d'instruire l'affaire sans attendre".

"Roger Ng a été extradé provisoirement le 3 mai 2019 vers les Etats-Unis et devrait retourner en Malaisie pour répondre à nos accusations dès que l'instruction aux Etats-Unis sera terminée", a ajouté le procureur.

Le rôle du géant de la finance américain Goldman Sachs dans des émissions obligataires de plus de 6,5 milliards de dollars au profit du fonds est également dans le collimateur des justices américaine et malaisienne.

Les autorités malaisiennes accusent plusieurs employés de la banque et certaines de ses entités d'avoir détourné 2,7 milliards de dollars de 1MDB sous forme de rétrocommissions lors de trois émissions obligataires. Les enquêteurs soupçonnent que les sommes détournées ont été ensuite blanchies via le système financier américain.

Le banquier Ng Chong Hwa était détenu en Malaisie depuis le mois de novembre.

Il avait accepté son extradition mais Kuala Lumpur, qui l'a également mis en examen, avait initialement exigé qu'il reste sur son territoire pendant la procédure judiciaire.

La Malaisie et les Etats-Unis ont aussi engagé des poursuites contre un autre haut responsable de la banque américaine, Tim Leissner, qu'ils soupçonnent d'être impliqué dans ce détournement. Ce dernier a déjà plaidé coupable aux Etats-Unis dans cette affaire.

Le ministère américain de la Justice estime que 4,5 milliards de dollars ont été détournés du fonds souverain par l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak et ses proches. Depuis sa chute du pouvoir, ce dernier fait l'objet d'une dizaine de poursuites qui lui valent d'être jugé en ce moment à Kuala Lumpur.

sr-jmb-jum-alb/iba

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/05/2019

Information aux ationnaires...

Publié le 22/05/2019

La cotation de la société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l'âge, reprendra le 23 mai...

Publié le 22/05/2019

Ce partenariat vise à publier sur PagesJaunes (site & mobile) un parcours de prise de rendez-vous en ligne pour les établissements et professionnels de santé...

Publié le 22/05/2019

Situé à proximité du centre-ville de Champigny-sur-Marne, cet ensemble immobilier est composé de 2 bâtiments en R+6...