En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 505.25 PTS
+0.48 %
5 503.00
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 404.24
+0.41 %
DAX PTS
12 368.12
-0.05 %
Dowjones PTS
26 543.60
+0.19 %
7 590.30
+0.36 %
1.175
-0.16 %

Samsung: un fonds américain réclame 770 millions de dollars à Séoul

| AFP | 162 | Aucun vote sur cette news
Le fonds d'investissement américain Elliott Associates a saisi une instance internationale au sujet de la fusion controversée de deux filiales de Samsung et réclame 770 millions de dollars à Séoul
Le fonds d'investissement américain Elliott Associates a saisi une instance internationale au sujet de la fusion controversée de deux filiales de Samsung et réclame 770 millions de dollars à Séoul ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Le fonds d'investissement américain Elliott Associates a saisi une instance internationale au sujet de la fusion controversée de deux filiales du géant Samsung pour réclamer à la Corée du Sud près de 800 millions de dollars de dommages et intérêts.

L'opération, dans laquelle Cheil Industries, filiale spécialisée dans la mode, l'alimentation et les loisirs, a pris le contrôle en 2015 de Samsung C&T (BTP) pour huit milliards de dollars, est l'un des aspects de l'énorme scandale de corruption qui a emporté l'ex-présidente Park Geun-hye.

Elliott, comme d'autres actionnaires, estimaient que C&T avait été délibérément sous-évalué dans la transaction destinée à favoriser une transition en douceur au sommet du groupe Samsung en faveur de l'héritier Lee Jae-yong.

Elle n'avait pu avoir lieu qu'avec le feu vert de la Caisse nationale de retraites (NPS), un organisme public sous tutelle du ministère de la Santé, et le plus important actionnaire de C&T.

M. Lee avait été condamné à cinq ans de prison pour corruption pour avoir cherché à obtenir l'aval du gouvernement à la fusion. En appel toutefois, il a été relaxé de la plupart des chefs d'accusation.

Le fonds d'investissement, qui avec 7,2% du capital, était le deuxième actionnaire de C&T, a adressé au gouvernement sud-coréen un "avis d'arbitrage" d'un litige entre un investisseur et un Etat, a dit le ministère de la Justice dans un communiqué.

"Dans cet avis, il prétend avoir subi pas moins de 770 millions de dommages durant la fusion entre Samsung C&T et Cheil Industries du fait de l'intervention +illégitime+ du gouvernement", ajoute le texte.

Elliott demande l'arbitrage de la Commission des Nations unies pour le droit commercial international (CNUDCI) et suggère qu'il ait lieu au Royaume-Uni, a précisé le ministère.

Le gouvernement, désormais dirigé par le rival de Mme Park, Moon Jae-in, a mis en place une équipe spéciale pour affronter la question.

L'ancien ministre sud-coréen de la Santé, Moon Hyung-Pyo, a été condamné à deux ans de prison pour avoir fait pression sur la NPS, peine confirmée en appel. Pendant son procès, l'accusation avait fait valoir que l'ex-présidente Park avait fait pression sur lui pour qu'il entérine l'opération.

Mme Park a elle été condamnée à 24 ans de prison pour corruption, coercition et abus de pouvoir.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Plus de 180 appareils seraient concernés pour un total de plus de 18 milliards de dollars...

Publié le 26/09/2018

Orpea progresse gentiment de 0,40% à 113,85 euros, dans le sillage de ses résultats semestriels. Une évolution un peu à l’image de la note qu’Oddo BHF consacre au gestionnaire de maisons de…

Publié le 26/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2018

Le résultat net part du groupe de Rothschild & Co a bondi de 66% à 161 millions d’euros au premier semestre et son résultat d’exploitation de 20% à 261 millions d’euros. Les revenus du…

Publié le 26/09/2018

Stratégie bien huilée