5 412.83 PTS
+0.39 %
5 350.50
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 330.92
+0.30 %
DAX PTS
12 540.50
-0.21 %
Dowjones PTS
24 462.94
-0.82 %
6 667.75
-1.58 %
Nikkei PTS
22 162.24
-0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Salmonelle: L'UFC-Que Choisir va également porter plainte contre Lactalis

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
Usine du groupe Lactalis à Craon (Mayenne), le 4 décembre 2017
Usine du groupe Lactalis à Craon (Mayenne), le 4 décembre 2017 ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Après un père de famille, c'est l'association de consommateurs UFC-Que Choisir qui a annoncé lundi vouloir porter plainte contre le groupe Lactalis, à la suite de la contamination de laits infantiles à la salmonelle.

"Saisie par des consommateurs inquiets, l'UFC-Que Choisir va déposer plainte pour tromperie auprès du procureur de la République de Paris à l'encontre de la société Lactalis afin que toute la lumière soit faite sur les circonstances entourant la contamination de laits infantiles à la salmonelle et l'absence de détection de cette contamination", a indiqué l'association dans un bref communiqué.

"La DGCCRF (répression des fraudes) est déjà en train de suivre le dossier. C'est plus pour marquer l'intérêt des consommateurs", a déclaré à l'AFP Nicolas Godfroy, responsable juridique de l'UFC-Que Choisir. L'association souhaite ainsi savoir "vraiment précisément ce qui s'est passé et ce qui a dysfonctionné".

Cette plainte, qui sera déposée dans les prochains jours, s'ajoute à celle que devait déposer lundi Quentin Guillemain, père d'une petite fille de trois mois qui a consommé un des laits concernés par le rappel mais n'est pas tombée malade.

Il avait annoncé son intention de déposer plainte auprès du pôle Santé publique du parquet de Paris pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "non-assistance à personne en danger" contre Lactalis et la pharmacie où il a acheté le lait. Il devait dans le même temps déposer les statuts d'une association de familles de victimes.

Un total de 625 lots de laits infantiles sont visés par un retrait du marché en raison de risques de contamination par des salmonelles.

Le 10 décembre, le ministère de l'Economie avait publié une liste de 620 lots de laits du groupe Lactalis faisant l'objet d'un rappel massif, en France et à l'étranger (soit près de 7.000 tonnes de produits) après la contamination par des salmonelles dans l'Hexagone d'une vingtaine de bébés.

Une liste à laquelle se sont ajoutés la semaine dernière cinq lots également produits sur le site de Craon (Mayenne).

L'enquête "a permis d'identifier à ce jour 27 nourrissons (13 garçons et 14 filles) présentant une salmonellose à Salmonella sérotype Agona survenue entre mi-août et le 2 décembre", selon les derniers chiffres de l'agence sanitaire Santé Publique France.

"Ces nourrissons résident dans 10 régions (8 en Auvergne-Rhône-Alpes, 6 en Ile-de-France, 3 en Bourgogne, 2 en Pays de Loire, 2 en Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2 en Nouvelle-Aquitaine, 1 en Basse-Normandie, 1 en région Centre, 1 dans les Hauts-de-France et 1 en Occitanie)", selon Santé Publique France.

"Les familles de 24 nourrissons ont pu être interrogées. Parmi eux, 12 ont été hospitalisés en raison de leur salmonellose, tous sont sortis de l'hôpital et vont bien", a précisé l'agence sanitaire.

Parmi ces 24 nourrissons, 23 ont consommé des laits élaborés sur le site de production de Craon. Dans le dernier cas, la mère du bébé a indiqué qu'il était nourri exclusivement au lait maternel, relève Santé Publique France sans autre précision.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   1er TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE     RESULTATS ANNUELS 2017     Le Conseil d'administration de la Société de Tayninh…

Publié le 20/04/2018

Paris, 20 avril 2018       BOURBON : Avancées positives dans les négociations avec les créanciers     Comme annoncé dans son communiqué de presse…

Publié le 20/04/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY RCS Compiègne B 393 376…

Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       MISE A DISPOSITION DU DOCUMENT DE REFERENCE 2017     La Société de Tayninh annonce…