5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Saint-Valentin: l'important c'est la rose, de préférence équitable

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
Nombre d'amoureux choisissent d'offrir des roses
Nombre d'amoureux choisissent d'offrir des roses "équitables" pour la Saint-Valentin ( Luis ACOSTA / AFP/Archives )

De plus en plus d'amoureux choisissent d'offrir pour la Saint-Valentin des roses "équitables" qui garantissent des conditions sociales et environnementales décentes aux cueilleurs des pays du sud où elles sont cultivées.

"Nous observons une grosse progression des ventes depuis 2015 où 8 millions de tiges de roses équitables avaient été vendues en France: en 2016, ce chiffre a gonflé à 22,7 millions", se réjouit Nicolas Dutois, responsable de la filière fleurs pour le label de commerce équitable Max Havelaar.

Une paille parmi les près de 600 millions de roses vendues en France chaque année, mais un espoir pour les travailleurs du Sud, car la "rose équitable commence à se faire une place dans le secteur", estime le responsable.

Les cinq principaux pays producteurs de roses concernés par cette filière sont le Kenya, l'Ethiopie, la Tanzanie, l'Equateur et la Colombie.

Une employée conditionne des roses pour la Saint-Valentin, à Tabio, département du Cundinamarca, en Colombie, le 1er février 2018
Une employée conditionne des roses pour la Saint-Valentin, à Tabio, département du Cundinamarca, en Colombie, le 1er février 2018 ( Luis ACOSTA / AFP )

Dans les quatre premiers, ainsi qu'au Zimbabwe, en Ouganda, au Sri Lanka et au Costa Rica, Max Havelaar a certifié équitables 63 exploitations horticoles, qui produisent à 90% des roses.

A la différence du commerce équitable de café ou du cacao, basé sur le soutien à de petits producteurs indépendants, les roses sont cultivées dans de vastes fermes horticoles employant des centaines de salariés.

Et l'enjeu de la Saint-Valentin est d'autant plus crucial que le 14 février constitue un "pic mondial de la demande" pour la rose rouge, dont les prix peuvent être multipliés par dix, explique un fleuriste parisien.

- Pic mondial pour les roses rouges -

"Elles sont cultivées dans des fermes employant entre 500 et 1.000 travailleurs", explique M. Dutois à l'AFP, pour traiter, récolter, emballer, ou expédier aux quatre coins du monde les précieuses fleurs de la passion.

Des travailleurs dans la ferme Maridaidi (Kenya) de Naivasha, préparent des roses qui vont être exportées en Europe pour la Saint-Valentin, le 12 février 2015
Des travailleurs dans la ferme Maridaidi (Kenya) de Naivasha, préparent des roses qui vont être exportées en Europe pour la Saint-Valentin, le 12 février 2015 ( SIMON MAINA / AFP/Archives )

Du coup, au lieu de se battre sur le prix de vente et un revenu garanti aux producteurs, les labels exigent surtout un accès à la protection sociale, des congés maternité dans un secteur qui emploie majoritairement des femmes, des salaires liés soit au minimum légal national, soit à une convention collective, ainsi que la liberté d'association pour pouvoir négocier collectivement les salaires et conditions de travail.

Les normes environnementales et de santé aussi sont examinées: "Nous exigeons que les travailleurs soient protégés lorsqu'ils appliquent des produits phytosanitaires de protection des plantes et qu'ils bénéficient d'un suivi médical", ajoute le responsable de Max Havelaar, dont le cahier des charges comprend aussi une optimisation de la consommation d'eau, via le recyclage.

En France, les enseignes qui se sont engagées sur la rose équitable sont Aquarelle.Com, Système U, ainsi que de nombreux fleuristes indépendants. Plusieurs opérations ponctuelles ont été menées chez Leclerc, Carrefour ou Intermarché, indique Max Havelaar.

Des doutes persistent cependant.

Un bouquet de fleurs en vente pour la Saint-Valentin sur le marché de Manille, le 14 février 2018
Un bouquet de fleurs en vente pour la Saint-Valentin sur le marché de Manille, le 14 février 2018 ( TED ALJIBE / AFP )

Dans son magasin "Au comptoir des fleurs" dans le 2e arrondissement de Paris, Elenio Gabbanelli qui emballe ses bouquets dans du papier recyclé et les livre en voiture, en vélo ou à pied, dit "ne pas croire" aux engagements environnementaux pris par les filières équitables qu'il estime "opaques".

"Pour ma part, toutes mes roses viennent de Hollande, car elles sont produites plus près et ont moins à voyager, et je fais très attention à ce qu'elles soient bien produites en Hollande, et non pas en transit, venant de pays lointains comme le Kenya", souligne le fleuriste en réalisant un magnifique bouquet de grosses roses rouges piqué de minuscules roses thé.

Son argument est réfuté par Max Havelaar qui estime que le bilan carbone d'une rose du Kenya est "six fois moindre" que celui d'une fleur de Hollande, "car dans ces pays-là, on n'a pas besoin de serres chauffées, ni éclairées", selon M. Dutois.

"Je les paye plus cher, mais je préfère faire confiance aux normes européennes pour la certification des fleurs" répond le fleuriste écolo.

Affichée au fond de son magasin, la courbe annuelle de ses ventes de roses montre un pic de la passion pour la rose rouge, qui culmine.. le 14 février.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS