En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.50 PTS
+0.15 %
5 483.50
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 394.65
+0.24 %
DAX PTS
12 353.97
+0.03 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.177
+0.16 %

Saint-Etienne-du-Rouvray interdit le déploiement des compteurs Linky

| AFP | 528 | Aucun vote sur cette news
Le compteur électrique Linky en 2014 comparé à son homologue d'il y a plus d'un siècle, en 1910
Le compteur électrique Linky en 2014 comparé à son homologue d'il y a plus d'un siècle, en 1910 ( DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives )

Le maire (PCF) de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a pris un arrêté municipal visant à interdire le déploiement sur le territoire communal de compteurs électriques communicants Linky, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Le maire, Joachim Moyse, critique dans ce communiqué un dispositif "beaucoup trop intrusif", et dit craindre que "les données recueillies permettent de prendre des décisions néfastes pour les usagers, comme les coupures à distance."

La commune de Saint-Etienne-du-Rouvray avait déjà pris un premier arrêté, le 23 juin 2017, afin de suspendre le déploiement de ces nouveaux compteurs dit "intelligents".

Sollicité, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis a dit "prendre acte" de cette décision tout en soulignant que le compteur Linky ne présentait "aucun risque en matière de protection de la vie privée".

"Nous allons travailler avec la ville pour répondre à leurs interrogations. En dernier recours, nous aurons peut-être à saisir un tribunal. Cela nous est déjà arrivé et nous avons toujours gagné", a ajouté l'entreprise.

En juillet, le tribunal administratif de Pau avait ainsi donné raison à Enedis contre la commune de Tarnos (Landes) qui refusait de procéder à l'installation de compteurs Linky sur son territoire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le titre pointe en queue de SRD...

Publié le 25/09/2018

Benjamin Smith, le nouveau directeur général d'Air France-KLM, serait pressenti pour être également nommé jeudi 27 septembre, en conseil d'administration, directeur général d'Air France.…

Publié le 25/09/2018

La filiale Baikowski vise la bourse

Publié le 25/09/2018

Dans des volumes soutenus, Recylex flambe de 13% à 7,7 euros après avoir obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers concernés pour...

Publié le 25/09/2018

Antalis plonge de 9% à 1,24 euro dans les premiers échanges, sanctionné après son avertissement sur résultats...