En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 597.35
-

S&P baisse la note du Chili pour la première fois depuis 25 ans

| AFP | 321 | Aucun vote sur cette news
Standard and Poor's baisse pour la première fois depuis 25 ans la note du Chili
Standard and Poor's baisse pour la première fois depuis 25 ans la note du Chili ( EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives )

L'agence de notation financière Standard and Poor's a baissé, pour la première fois depuis 25 ans, la note du Chili en raison de la dégradation de ses finances publiques et de sa faible croissance économique.

La note de la dette chilienne est passée de AA- à A+, mais la perspective reste "stable".

"La poursuite d'une croissance économique faible au Chili a affecté les recettes fiscales, a contribué à l'augmentation du niveau de la dette publique et a érodé le profil macroéconomique du pays", a expliqué l'agence dans un communiqué publié jeudi.

Il s'agit de la première révision à la baisse depuis que Standard and Poor's a commencé à noter la dette chilienne il y a 25 ans.

"Sans aucune ambiguité, il s'agit d'une mauvaise nouvelle", a affirmé le ministre des Finances Rodrigo Valdes, en soulignant néanmoins que la nouvelle note du Chili se situe largement au dessus de celles d'autres pays latino-américains comme la Colombie, le Mexique ou le Pérou.

La combinaison de la baisse des prix du cuivre et de la faiblesse du niveau de confiance des entreprises locales "continue de peser sur l'investissement et la consommation, ce qui limite les perspectives de croissance économique", a précisé S&P.

Le gouvernement chilien vient de réviser en baisse ses prévisions de croissance pour 2017, à 1,5% contre 2,25% prévu précédemment, en raison notamment d'une forte diminution de l'activité minière, principal moteur économique du pays.

"Nous prévoyons que la dette publique se rapprochera des 11% du PIB en 2017 et pourrait atteindre jusqu'à 15% d'ici la fin de 2019 en raison de la poursuite des déficits budgétaires", a ajouté l'agence de notation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...