En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 459.0
+1.21 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 657.42
+0.95 %
7 568.81
+1.05 %
1.178
+0.93 %

Ryanair: accord avec Google et eDreams après plainte pour tromperie

| AFP | 238 | Aucun vote sur cette news
Boeing 737 de Ryanair décollant le 19 octobre 2017 de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne)
Boeing 737 de Ryanair décollant le 19 octobre 2017 de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a trouvé un accord mettant fin à ses poursuites contre le géant de l'internet Google et le site de voyage en ligne eDreams pour tromperie des consommateurs, ont annoncé les trois groupes jeudi.

Dans un communiqué commun, Ryanair, Google et eDreams indiquent qu'ils se sont entendus "pour mettre fin aux procédures judiciaires entre les trois parties qui sont en cours depuis 2015".

Les conditions de l'accord resteront confidentielles, ajoutent-ils, en précisant qu'il sera au bénéfice des consommateurs européens.

La compagnie à bas coût, première en Europe en nombre de passagers transportés, avait porté plainte fin 2015 devant la Haute Cour de justice irlandaise contre les deux groupes américains.

Ryanair leur reprochait de tromper les clients cherchant à acheter des billets de la compagnie irlandaise sur internet.

Le moteur de recherche Google leur proposait en priorité un site eDreams jugé trop semblable à celui de Ryanair dans son adresse (par exemple www.ryanair.edreams.fr en France) et dans sa présentation.

La compagnie se plaignait également du fait que les prix figurant sur le site de voyage ne reflétaient pas ses propres tarifs.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...