5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Russie: feu vert du gouvernement au lancement du mégaprojet gazier Yamal

| AFP | 373 | Aucun vote sur cette news
Dénommé « Christophe de Margerie », le premier des 15 méthaniers qui transporteront le gaz de Yamal LNG, le 3 juin 2017 à Saint-Petersbourg
Dénommé « Christophe de Margerie », le premier des 15 méthaniers qui transporteront le gaz de Yamal LNG, le 3 juin 2017 à Saint-Petersbourg ( OLGA MALTSEVA / POOL/AFP/Archives )

Le gouvernement russe a donné son feu vert au lancement de la première ligne de production du mégaprojet de gaz naturel liquéfié (GNL) Yamal, construit dans l'Arctique russe par une alliance comprenant le français Total, a annoncé le consortium mercredi.

"Yamal LNG a reçu la permission de l'Etat pour mettre en service les principales installations technologiques de la première étape de l'usine, dont la ligne de liquéfaction, 58 puits de gaz et l'infrastructure correspondante", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le lancement officiel de ce projet de 27 milliards de dollars est prévu d'ici à la fin de l'année. La première ligne doit permettre la production de 5,5 millions de tonnes de GNL par an, selon le consortium, qui prévoit les premières livraisons avant fin 2017.

Le chantier vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction du gaz sur la péninsule de Yamal, disposant de ressources considérables mais située au nord du cercle arctique, à 2.500 kilomètres de Moscou, posant des difficultés techniques considérables liées au climat et à l'isolement.

Le projet est mené par Novatek avec le français Total et les chinois CNPC et Silk Road Fund. Il représente un investissement de 27 milliards de dollars et ce financement a été compliqué par les sanctions imposées contre Novatek par les Etats-Unis à cause de la crise ukrainienne.

"Avoir obtenu la permission de mettre en service la première ligne de production de GNL est le résultat cumulé de nombreux mois de travail acharné et du dévouement de milliers d'ouvriers et d'ingénieurs", a déclaré le directeur général du projet, Evguéni Kot, cité dans le communiqué.

"Nous maintenons non seulement un calendrier strict pour le projet, mais nous prévoyons également de lancer la deuxième et troisième ligne de production en avance", a-t-il ajouté.

Yamal doit permettre de produire à terme 16,5 millions de tonnes à partir de 2019.

Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

"Nous allons définitivement prendre part au projet. Nous détenons presque 19% du capital de Novatek et la réponse est pour moi évidente", avait indiqué en juillet le PDG de Total Patrick Pouyanné au quotidien russe Vedomosti.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS