5 316.34 PTS
-0.05 %
5 314.50
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 236.14
+0.03 %
DAX PTS
12 982.88
-0.08 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rush sur les billets SNCF pour les vacances de Noël

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
Un train de la SNCF près de Lesquin (Nord), le 29 août 2017
Un train de la SNCF près de Lesquin (Nord), le 29 août 2017 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Les consommateurs se sont précipités sur les premiers billets mis en vente par la SNCF pour les vacances de Noël pour bénéficier des meilleurs tarifs, achetant près d'1,2 million de titres en une journée, selon le président de la SNCF, Guillaume Pepy.

Lorsque les ventes ont été ouvertes le 12 octobre à 06h00 du matin, il y a eu "34 billets qui ont été vendus à la seconde", a indiqué Guillaume Pépy, interrogé sur Europe 1.

Sur toute la journée, "on a vendu 1,2 million de billets", a-t-il ajouté. "Les gens qui se sont réveillés à 06h00 et qui ont réservé ont eu les meilleures tarifs. Pour ceux qui se sont présentés à 18h00, les meilleures offres étaient parties", a-t-il reconnu.

Interrogé sur la possibilité d'étaler un peu les ventes de billets intéressants, M. Pepy a indiqué qu'il "faudra réfléchir pour les années à venir".

"Mais le train marche bien. Depuis l'été, on fait 10% de fréquentation en plus", s'est-il félicité.

Interrogé par ailleurs sur les mesures prises après le chaos qui a régné à la gare Montparnasse en plein chassé croisé des vacances d'été, Guillaume Pépy a indiqué que la SNCF avait "remis à plat les choses pour essayer d'avoir un service plus robuste et une meilleure information des voyageurs".

"Ce qu'on essaie de faire ce sont des choses très simples mais très difficiles" comme, par exemple, "faire partir tous les trains à la minute près", a-t-il expliqué.

"Aujourd'hui les trois quart des trains partent à la minute près mais il y en a un quart qui partent avec 1 minute, 2 minutes, 3 minutes de retard" a-t-il regretté.

"Si vous partez avec 3 minutes de retard, vous n'avez aucune chance d'arriver à l'heure à 800 kilomètres de là", a-t-il dit.

Une panne géante le 30 juillet avait provoqué la pagaille à la gare Montparnasse, touchant des dizaines de milliers d'usagers sur trois jours.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

CAC 40 (SC10S) : reprise faible Le Cac 40 a entamé une consolidation le 15 novembre. Celle-ci reste très faible. L’indice n’a pas réussi à réintégrer son ancien support…

Publié le 20/11/2017

Portzamparc passe positif

Publié le 20/11/2017

Collaboration entre Dice, Motive Studios et Criterion...

Publié le 20/11/2017

L'analyste pense que le scénario le plus favorable se matérialise...

Publié le 20/11/2017

14,80 euros dans le viseur

CONTENUS SPONSORISÉS