En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 838.18 PTS
-0.32 %
4 833.0
-0.27 %
SBF 120 PTS
3 846.25
-0.30 %
DAX PTS
10 874.98
+0.08 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.28 %

Rolls-Royce annonce la suppression de 4.600 emplois, surtout au Royaume-Uni

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Le fabricant de moteurs pour Boeing et Airbus, est présent aussi dans la défense, l'activité navale et la génération d'énergie
Le fabricant de moteurs pour Boeing et Airbus, est présent aussi dans la défense, l'activité navale et la génération d'énergie ( KAREN BLEIER / AFP/Archives )

Le groupe industriel britannique Rolls-Royce a annoncé jeudi la suppression de 4.600 emplois d'ici 2020, principalement au Royaume-Uni, afin de réduire ses complexités administratives et d'économiser à terme 400 millions de livres par an.

Le fabricant de moteurs pour Airbus et Boeing connaît des difficultés depuis quelques années. Il a déjà mené plusieurs restructurations, supprimant des milliers d'emplois.

En janvier, il avait annoncé qu'il pourrait vendre l'essentiel de ses activités de marine civile en difficulté, à la faveur d'une réorganisation annoncée en trois pôles aéronautique, défense et systèmes de propulsion et d'énergie.

Dans la foulée de cette première annonce pour cette année, la réorganisation annoncée jeudi "vise à réduire le nombre de niveaux d'encadrement et sa complexité", afin de "créer une organisation plus simple, plus dynamique et plus saine avec des responsabilités plus claires, une productivité plus importante et des prises de décision plus rapides", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Le personnel de la hiérarchie intermédiaire pourrait être en première ligne. Le groupe emploie 55.000 personnes dans une cinquantaine de pays, dont près de 20.000 ingénieurs, mais ce sont les employés britanniques qui paieront le plus lourd tribut. Le site de Derby (centre de l'Angleterre) devrait être particulièrement affecté.

"Lors des 24 mois à venir, nous prévoyons que cette restructuration va conduire à la suppression de 4.600 emplois, principalement au Royaume-Uni où la majorité de nos fonctions administratives et de support sont basées", a prévenu Rolls-Royce.

"Un tiers environ de ces postes devraient être supprimés d'ici à la fin 2018. Le programme prendra de l'ampleur en 2019 et la réduction totale prévue du nombre d'employés et les changements structurels auront été bouclés d'ici à la mi-2020", a-t-il énuméré.

Le groupe estime que la mise en place de ce plan lui coûtera 500 millions de livres (près de 570 millions d'euros), y compris les indemnisations prévues pour les employés et les frais liés à la mise en place de nouvelles structures. Il prévoit néanmoins qu'à partir de la fin 2020, sa nouvelle organisation lui coûtera 400 millions de livres de moins par an (455 millions d'euros).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

Asos plonge de 41,47% à 2 450 pence après avoir revu à la baisse ses prévisions annuelles, dans le sillage d’un mois de novembre nettement inférieur aux attentes. Ainsi, l’entreprise…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...