En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 845.73 PTS
-0.45 %
5 846.0
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 604.89
-0.4 %
DAX PTS
13 128.40
-0.29 %
Dow Jones PTS
27 978.92
-0.13 %
8 406.85
+0.11 %
1.107
+0.07 %

Retraites: Philippe et Delevoye feront "des annonces" avant la fin de l'année

| AFP | 352 | 4.80 par 5 internautes
Le Premier ministre Edouard Philippe (c), la ministre de la Santé Agnès Buzyn (g) et le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye lors d'une réunion avec les partenaires sociaux à Matignon, le 25 novembre 2019 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe (c), la ministre de la Santé Agnès Buzyn (g) et le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye lors d'une réunion avec les partenaires sociaux à Matignon, le 25 novembre 2019 à Paris ( ERIC FEFERBERG / POOL/AFP )

Le Premier ministre Edouard Philippe et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye feront des "annonces" sur la réforme des retraites avant la fin de l'année, a indiqué mardi Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale.

Ces annonces, "qui vont avoir lieu d'ici une quinzaine ou une vingtaine de jours", "permettront de clarifier les choses", a-t-il estimé sur Public Sénat, en confirmant qu'il devrait y avoir à l'issue du séminaire gouvernemental prévu dimanche "peut-être au moins l'annonce d'un calendrier et de grands principes".

A quelques jours d'un vaste mouvement de grève le 5 décembre, il a en outre confirmé que MM. Philippe et Delevoye, ainsi que la ministre des Solidarités Agnès Buzyn, rencontreraient mardi soir à l'Assemblée nationale les députés LREM et MoDem, ainsi que les sénateurs LREM.

"Après la grève, dans les jours suivant la grève, je pense que nous serons capables de faire atterrir un certain nombre de propositions", a-t-il ajouté.

Alors que l'exécutif est accusé d'alimenter confusion et incertitudes sur cette réforme sensible, Gilles Le Gendre a jugé "normal" qu'en période de négociations "nous soyons dans l'incertitude et que plusieurs options soient sur la table".

"Nous sommes extrêmement clairs sur les principes intangibles de la réforme, les syndicats nous ont demandé de pouvoir négocier les modalités, la clarté viendra naturellement à l'issue de ces négociations", a-t-il assuré.

Syndicats et patronat continueront mardi d'être reçus à Matignon, pour discuter de la réforme des retraites, sans grand espoir de compromis toutefois avant la grève du 5 décembre.

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a écarté mardi le recours à la "clause du grand-père" qui consisterait à n'appliquer la réforme qu'aux jeunes qui entreront sur le marché du travail après le vote de la loi, prévu en juillet 2020.

"Ca ne me paraît pas crédible de dire +on renvoie aux calendes grecques les décisions qu'on prendrait aujourd'hui+", a-t-il estimé sur Radio Classique.

"La clause du grand-père, ce n'est pas possible sinon la réforme a lieu dans 30 ans", avait déjà dénoncé dimanche sur BFMTV le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, en insistant sur le fait que la réforme doit concerner tout le monde.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

"Le programme d'ATU en France est un moyen unique pour offrir aux patients atteints de NOHL avec la mutation ND4, une solution thérapeutique que constitue la thérapie génique Lumevoq"...

Publié le 09/12/2019

Akka Technologies a émis à la fin du mois de novembre 175 millions d'euros d'obligations convertibles hybrides. Cette émission a surpris les investisseurs par son timing et par l'instrument…

Publié le 09/12/2019

SMCP ne relève pas la tête...

Publié le 09/12/2019

Air France KLM se développe en Australie via le renforcement de sa collaboration avec le Groupe Qantas...

Publié le 09/12/2019

Vilmorin signe avec Pioneer un nouvel accord en matière de techniques d'édition du génome...