5 383.81 PTS
+0.42 %
5 382.50
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 301.32
+0.43 %
DAX PTS
13 043.03
+0.37 %
Dowjones PTS
23 163.64
+0.72 %
6 123.78
+0.02 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Retraites: l'équation se complique pour le gouvernement

| AFP | 605 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron a promis pendant la campagne un régime universel destiné à rendre le système plus juste et plus lisible
Emmanuel Macron a promis pendant la campagne un régime universel destiné à rendre le système plus juste et plus lisible ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP )

L'équation se complique pour le gouvernement: face à la dégradation des perspectives des régimes de retraite, il est incité jeudi par le comité de suivi à prendre des mesures à court terme, sans attendre la réforme ambitieuse promise par Emmanuel Macron pendant sa campagne.

Il y a un an, l'ancien gouvernement se félicitait du "très net rétablissement" des comptes des régimes de retraite, jugeant inutile tout recul de l'âge de départ.

Jeudi, en revanche, ni le Premier ministre Edouard Philippe, ni la ministre des Solidarités Agnès Buzyn ne sont venus commenter auprès des journalistes le quatrième avis que venait de leur remettre le comité de suivi des retraites.

Celui-ci les a invités à prendre les "mesures nécessaires" pour "ramener le système sur une trajectoire d'équilibre", formulant ainsi sa première recommandation depuis sa création en 2014.

Prenant acte, Matignon a seulement précisé dans un communiqué que le gouvernement "informera(it) le Parlement" des suites à donner dans "le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018", attendu pour l'automne.

Il a rappelé que le gouvernement engagerait "la rénovation du système de retraite pour le rendre plus juste et plus transparent", via un régime universel, "tout en préservant les équilibres financiers".

Pendant sa campagne, Emmanuel Macron avait assuré que le problème des retraites n'était plus "financier", promettant de ne pas toucher à l'âge légal de départ ou au niveau des pensions.

Mais c'était sans compter sur la révision à la baisse des hypothèses de croissance ou sur l'actualisation des données démographiques de l'Insee, avec l'abaissement du solde migratoire annuel (qui entraîne une moindre part de cotisants et une dégradation du solde des régimes à moyen terme), et l'allongement de l'espérance de vie des hommes (synonyme de dégradation à long terme).

Le comité de suivi s'alarme aussi des "effets, fréquemment sous-estimés, de la politique salariale de la fonction publique (comme le gel du point d'indice, ndlr) sur la retraite des fonctionnaires et les ressources de l'ensemble du système".

- Sous-indexation des pensions? -

Ainsi, selon les dernières projections du Conseil d'orientation des retraites, sur lesquelles s'appuie le comité, en 2021, le déficit du système serait de -0,4% de PIB, en dégradation par rapport à ses prévisions précédentes (-0,2% de PIB en 2020).

Le retour à l'équilibre, jusqu'alors envisageable au milieu des années 2020, n'interviendra pas au mieux avant le début des années 2040, en supposant une croissance des revenus d'activité d'1,8% et un taux de chômage à 7%. Les déficits seraient même "durables en dessous d'un taux de croissance de la productivité de 1,5%", rappelle le comité de suivi.

Il propose dès lors plusieurs pistes d'économies, dans le cadre de la réforme annoncée, prévue sur une période de dix ans, mais aussi à court terme, "dès les premières années de législature".

Par exemple, la sous-indexation des pensions par rapport à l'inflation "permettrait des économies assez rapides". Pas sûr, cependant, que cette réforme soit bien acceptée par les retraités qui, après plusieurs années de gel de leurs pensions, devront subir une augmentation de la CSG, comme le concède le comité.

"Il n'y a pas d'urgence", a tempéré Yannick Moreau, la présidente du comité, soulignant que la situation n'était "pas dramatique".

Côté fonction publique, le maintien de certains "avantages particuliers" n'est "pas nécessairement justifié", suggère le comité, se montrant toutefois peu convaincu des bienfaits économiques d'une suppression des catégories actives (fonctionnaires présents sur le terrain tels que les policiers, qui peuvent partir plus tôt).

A moyen ou long terme, l'allongement de l'espérance de vie pourrait par ailleurs "justifier" un recul de l'âge de départ à la retraite, estime le comité. Pas d'urgence cependant, "d'autant" qu'une telle mesure peut "avoir des effets transitoires sensibles sur le taux de chômage".

Reste à voir ce que décidera le gouvernement. Début juillet, le collectif des Economistes atterrés avait dénoncé les "visions catastrophistes" du COR, l'accusant de plaider "de facto pour plus d'austérité".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

La soiciété réunionnaise, CBo Territoria, a intégré en 2016 le Gaïa-Index...

Publié le 18/10/2017

"Des résultats positifs de Tango pourraient conduire à l'autorisation de mise sur le marché de CER-001"...

Publié le 18/10/2017

"L'objectif est d'améliorer la modélisation des problématiques de résistances aux traitements anticancéreux"...

Publié le 18/10/2017

Paris, mardi 18 octobre 2017 18:00 CEST Communiqué de Presse Un premier semestre marqué par la transformation du Groupe et la mobilisation sur la réussite du rapprochement…

Publié le 18/10/2017

Carrefour a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 21,9 milliards d'euros, en hausse de 1,9% à changes constants et de 0,5% en comparable. A magasins comparables et hors…

CONTENUS SPONSORISÉS