5 340.45 PTS
-
5 335.00
-
SBF 120 PTS
4 251.42
-
DAX PTS
13 058.66
+0.50 %
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
-0.09 %
Nikkei PTS
22 438.97
+0.80 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Retrait de l'autorisation en France d'un herbicide de Bayer

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Logo Bayer le 23 mai 2016 au siège du groupe à Leverkusen
Logo Bayer le 23 mai 2016 au siège du groupe à Leverkusen ( Roberto Pfeil / AFP/Archives )

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé jeudi le retrait de l'autorisation de mise sur le marché en France de l'herbicide Basta F1 de Bayer, estimant que des risques pour la santé humaine ne pouvaient être exclus.

Les stocks de Basta F1, "le seul produit phytopharmaceutique à base de glufosinate-ammonium autorisé en France", pourront encore être écoulés pendant trois mois par les distributeurs et utilisés pendant neuf mois supplémentaires par les agriculteurs, à partir de la date de la décision prise le 24 octobre, a précisé l'Anses à l'AFP.

"Les risques pour la santé humaine liés à l’exposition au glufosinate, une substance classée reprotoxique présumée, ne peuvent être exclus pour la santé" des agriculteurs l'utilisant et des personnes à proximité des lieux traités, a expliqué l'Agence dans un communiqué.

Le retrait concerne également neuf licences d'importation de produits contenant du glufosinate-ammonium, ce qui signifiera à terme "la disparition de tous les produits phytopharmaceutiques" à base de cette substance du marché français.

Bayer s'est dit "surpris" de cette décision, affirmant que l'Anses n'avait pas pris en considération "les dernières données disponibles sur le Basta F1, ce qui l’a conduit à surestimer de 300 à 1.000 fois le risque pour la santé humaine".

"Nous regrettons la décision de l’Anses qui prive l'agriculture d'une solution de désherbage reconnue utile, voire indispensable par certaines filières, alors même que des études démontrent la sécurité de l’utilisation du produit pour la santé lorsque les conditions d’utilisation sont respectées", a commenté Frank Garnier, président de Bayer France. Celui-ci a affirmé que la sécurité et la santé des agriculteurs et des consommateurs étaient "au coeur" des préoccupations de l'entreprise.

L'herbicide concerné est utilisé en pulvérisations sur les vignes, vergers, légumes et pommes de terre. Selon Bayer, il est peu utilisé en Europe. En France, il génère des ventes annuelles de 8 millions d'euros.

L'allemand Bayer a annoncé en octobre la session pour près de 6 milliards d'euros de certaines activités agrochimiques, dont celles dans le glufosinate-ammonium, à son compatriote BASF, pour anticiper sur les décisions des autorités de la concurrence avant sa fusion avec l'américain Monsanto.

La décision de l'Anses intervient alors que le débat fait rage en France et en Europe sur la potentielle dangerosité d'un autre herbicide, le glyphosate, principe actif du Roundup de Monsanto.

Depuis le 1er juillet 2015, l'Anses a procédé pour des raisons de sécurité sanitaires au retrait de 147 autorisations de mise sur le marché de produits contenant certaines substances actives, dont 126 produits à base de glyphosate associé à la tallowamine en juin 2016.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 20/11/2017

Les résultats du premier semestre étant en ligne avec les prévisions du groupe, le Conseil d’administration de la société Bigben Interactive a, lors de sa réunion du 20 novembre 2017, décidé…

Publié le 20/11/2017

Bigben a enregistré au premier semestre, clos fin septembre, de l’exercice 2017/2018 un résultat net de 4,2 millions d’euros, en hausse de 102,4% et un résultat opérationnel courant de 6…

CONTENUS SPONSORISÉS