En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 961.5
+1.06 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
6 623.24
+1.48 %
1.139
+0.22 %
12 033.82
+0.88 %

Rénovation énergétique: Rugy en appelle au réalisme budgétaire

| AFP | 312 | Aucun vote sur cette news
François de Rugy, ministre de la Transition écologique, à Rosny-Sous-Bois le 10 septembre 2018
François de Rugy, ministre de la Transition écologique, à Rosny-Sous-Bois le 10 septembre 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le gouvernement privilégie des mesures "réalistes" pour promouvoir la rénovation énergétique des bâtiments, a déclaré lundi François de Rugy, ministre de la Transition écologique, alors que son prédécesseur, Nicolas Hulot, avait critiqué des moyens insuffisants lors de sa démission.

"Je ne suis pas à promettre des choses ou appeler à des choses dont je sais qu'elles ne sont pas possibles", a déclaré M. Rugy lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une campagne d'encouragement à la rénovation énergétique, disant privilégier "des leviers d'actions qui sont réalistes".

Le gouvernement a présenté au printemps, alors que le ministère était dirigé par Nicolas Hulot, un plan visant à rénover 500.000 logements par an pour un budget de 14 milliards d'euros sur cinq ans.

Or, lors de l'annonce inattendue de sa démission fin août, M. Hulot a jugé impossible d'atteindre ces objectifs, affirmant que les moyens nécessaires avaient été "baissé(s) de moitié".

Il n'a pas précisé sur quelle enveloppe précise et sur quel calendrier il s'exprimait. Présent lundi aux côtés de M. Rugy, le secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a réitéré le chiffre de 14 milliards.

"Sur le budget, nous allons regarder les choses", a déclaré M. Rugy, assurant que la rénovation énergétique "est évidemment un extrêmement important pour le gouvernement".

Pour autant, "je ne veux pas que l'on s'installe dans l'idée que l'écologie, c'est plus de dépenses", a-t-il ajouté, préférant rechercher "un effet de levier (...) par rapport à l'investissement privé".

Le ministre n'est guère entré dans les détails, alors que plusieurs acteurs, notamment les professionnels du bâtiment, s'inquiètent de modalités encore floues sur des champs comme la transformation en prime du crédit d'impôt à la transition énergétique.

Sur ce plan, 2019 "sera sûrement une période de transition", a reconnu M. Rugy, évoquant "une réflexion" quant à un report éventuel et renvoyant au budget de l'Etat présenté dans deux semaines.

Sur un autre sujet d'inquiétude du bâtiment, la mise en place d'un "bonus malus" qui augmenterait par exemple la taxe foncière d'un logement très consommateur en énergie, le ministre a aussi entretenu le flou, annoncant que les choses n'étaient "pas tranchées".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

  Communiqué de Presse   Point d'activité novembre 2018   Redémarrage de la production Premiers dépôts de demande d'AMM[1] en 2020      Dijon, le 21 novembre…

Publié le 21/11/2018

  Paris, le 21 novembre 2018 N° 16-18   Assemblées Générales du mercredi 12 décembre 2018 : Mise à disposition des documents…

Publié le 21/11/2018

Ivry, 21 novembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aéro a réalisé au deuxième trimestre 2018/2019 un chiffre d'affaires en hausse de 22,9% à 97 millions d'euros. En organique, la croissance est ressortie à 22,5%. Sur l'ensemble du premier…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aero a réalisé un bon second trimestre 2018/19, enregistrant un chiffre d'affaires consolidé de 97 ME sur la période de juin à septembre 2018,...