En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.136
-0.06 %

Renault, Nissan et Mitsubishi réaffirment leur "profond attachement" à l'Alliance

| AFP | 224 | Aucun vote sur cette news
Des passants regardent le 22 novembre 2018 à Tokyo la photo de Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan, arrêté pour soupçons de malversations financières et fraude fiscale
Des passants regardent le 22 novembre 2018 à Tokyo la photo de Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan, arrêté pour soupçons de malversations financières et fraude fiscale ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )

Les dirigeants de Renault, Nissan et Mitsubishi ont réaffirmé jeudi leur "profond attachement" à l'alliance automobile formée par leur trois groupes, à l'occasion de leur première réunion, à Amsterdam, depuis l'arrestation de Carlos Ghosn.

"De manière unanime et avec conviction, les conseils d'administration du Groupe Renault, de Nissan Motor et de Mitsubishi Motors ont réaffirmé, ces derniers jours, leur profond attachement à l’Alliance", selon le communiqué de l'Alliance.

Les dirigeants des trois constructeurs cherchent à rassurer sur leur volonté de pérenniser cette alliance, l'arrestation de Carlos Ghosn et son éviction de la tête de Nissan ayant mis au jour des tensions entre le groupe français et son partenaire japonais.

Le PDG de Nissan Hiroto Saikawa lors d'une conférence de presse, le 19 novembre 2018 à Tokyo après l'arrestation de Carlos Ghosn pour des malversations financières présumées
Le PDG de Nissan Hiroto Saikawa lors d'une conférence de presse, le 19 novembre 2018 à Tokyo après l'arrestation de Carlos Ghosn pour des malversations financières présumées ( Behrouz MEHRI / AFP/Archives )

"Nous restons pleinement engagés pour l'Alliance", ajoutent-ils, en rappelant la "réussite" de ce trio depuis deux décennies. Ensemble, les trois groupes forment le premier constructeur mondial avec 10,6 millions de véhicules vendus l'an dernier.

Officiellement, aucune question de gouvernance ne devait être abordée lors de cette première réunion de l'alliance qui se tenait à Amsterdam.

Pièces maîtresses des constructeurs japonais et français, le patron exécutif de Nissan Hiroto Saikawa et le n°2 de Renault Thierry Bolloré devaient participer à cette réunion par visioconférence, selon des sources proches du dossier.

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire avait prévenu mardi qu'il n'était pas question de changer les grands équilibres de cet attelage, jusque-là l'un des rares exemples de mariage réussi dans l'automobile.

Thierry Bolloré, numéro 2 de Renault, le 6 mars 2018 à Genève
Thierry Bolloré, numéro 2 de Renault, le 6 mars 2018 à Genève ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Le patron de Nissan avait au contraire déploré la veille les "inégalités" au sein de l'alliance.

Le groupe français détient actuellement 43,4% du capital de Nissan, ce dernier possédant en retour 15% de Renault.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…