Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 639.52 PTS
+0.35 %
6 646.0
+0.51 %
SBF 120 PTS
5 198.43
+0.25 %
DAX PTS
15 729.52
+0.36 %
Dow Jones PTS
34 267.71
-0.37 %
14 041.81
-0.61 %
1.212
+0.02 %

Remboursement de billets: British Airways et Ryanair visés par une enquête

| AFP | 437 | Aucun vote sur cette news
Des appareils de British Airways sur le tarmac de l'aéroport londonien d'Heathrow le 5 février 2021
Des appareils de British Airways sur le tarmac de l'aéroport londonien d'Heathrow le 5 février 2021 ( Adrian DENNIS / AFP )

La compagnie aérienne britannique British Airways et l'irlandaise Ryanair sont visées par une enquête concernant le non-remboursement de billets pendants la pandémie, a annoncé mercredi le gendarme britannique de la concurrence.

L'Autorité de la concurrence (Competition and Markets Authority) explique dans un communiqué qu'elle entend déterminer si ces deux transporteurs ont enfreint la loi sur la protection des consommateurs.

Cette enquête sur British Airways et Ryanair intervient après un examen de l'ensemble du secteur lancé en décembre 2020 par la CMA.

L'Autorité s'était saisie du sujet après des informations suggérant que des voyageurs n'avaient pas pu obtenir des remboursements pour des vols qu'ils n'avaient pas pu prendre du fait des restrictions liées à la crise sanitaire.

Selon la CMA, pendant les périodes de confinement, British Airways s'est contenté de proposer des bons à valoir sur un prochain voyage, ou des changements de billets. Cette dernière option avait été proposée également par Ryanair.

La loi prévoit que les clients ont droit à un remboursement dans les 14 jours.

La CMA estime que ces pratiques ont pu être injustes et va désormais chercher à résoudre le problème auprès des compagnies, en essayant d'obtenir par exemple des remboursements pour les clients affectés.

"Nous comprenons que les compagnies aériennes ont traversé une période difficile pendant la pandémie", relève Andrea Coscelli, directeur général de la CMA.

Mais "les clients ont réservé ces vols de bonne foi et n'ont pas été en mesure légalement de les prendre en raison de circonstances sur lesquelles ils n'avaient aucune prise. Nous pensons que ces personnes devraient récupérer leur argent", complète-t-il.

La CMA ne peut pas dire à ce stade si ces compagnies aériennes n'ont pas respecté la loi. Son rôle est de résoudre le problème auprès des compagnies, mais seul un tribunal in fine pourrait se prononcer su le non-respect de la législation.

Dans une réaction transmise à l'AFP, Ryanair assure avoir procédé à des remboursements "au cas par cas" et quand c'était "justifié".

"Depuis juin 2020, tous nos clients ont pu réserver un nouveau vol sans frais et cette option a été choisie par des millions de clients au Royaume-Uni", ajoute le transporteur à bas coûts.

De son côté, un porte-parole de British Airways rappelle que la compagnie a accordé plus de 3 millions de remboursements pendant la crise et aidé des millions de voyageurs à changer leur billet.

"Nous avons agi en respectant la loi à chaque instant", précise-t-il.

"Il est incroyable que le gouvernement chercher à punir davantage un secteur qui est à genoux, après avoir interdit les compagnies aériennes d'avoir des programmes de vols conséquents depuis plus d'un an désormais", conclut-il.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2021

Manutan dispose d'une trésorerie de 117 millions d'euros

Publié le 15/06/2021

United Group, dont le siège est aux Pays-Bas, est le principal fournisseur de services de télécommunications et de médias en Europe du Sud-Est...

Publié le 15/06/2021

Manutan a levé le voile mardi soir sur ses résultats du premier semestre 2020-2021 (clos fin mars). Ainsi, le spécialiste de la distribution multicanale d'équipements et consommables pour les…

Publié le 15/06/2021

AKKA Technologies a annoncé sa collaboration avec Futura Gaïa, une start-up française innovante qui conçoit et développe des fermes verticales intérieures, alliant précision agronomique et…

Publié le 15/06/2021

Vinci Autoroutes a connu un trafic en hausse de 125% en mai 2021 par rapport à la même période de 2020, lorsque les restrictions strictes de déplacement étaient encore en vigueur. Il reste…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne