5 522.81 PTS
+0.24 %
5 527.5
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 414.99
+0.37 %
DAX PTS
13 338.70
+1.05 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Réforme du code du travail: la FSU se joint à la mobilisation du 12 septembre

| AFP | 143 | Aucun vote sur cette news
La FSU dénonce la
La FSU dénonce la "politique libérale" du gouvernement "lourde de conséquences" pour les salariés et les retraités. Photo prise à Nice le 31 janvier 2013 contre la politique sociale du gouvernement ( VALERY HACHE / AFP/Archives )

La FSU a appelé lundi à participer à la mobilisation contre la réforme du code du travail du 12 septembre, avec la CGT et Solidaires, pour s'opposer à "la remise en cause des droits sociaux des salariés".

Dans un communiqué, la FSU explique "partager les inquiétudes et préoccupations des organisations qui condamnent les remises en cause des droits sociaux des salariés que cette réforme génère sous couvert de flexibilité et d'adaptabilité du marché du travail". En conséquence, elle "appelle à participer aux mobilisations engagées le 12 septembre prochain selon des modalités choisies localement et dépose pour cela un préavis de grève".

Pour ce syndicat, "le gouvernement poursuit une politique libérale lourde de conséquences pour les salariés du privé comme du public ainsi que pour les retraités en remettant en cause notre modèle social".

En outre, la FSU évoque, côté fonction publique, une période "particulièrement brutale", avec le gel du point d'indice, la prévision de 120.000 suppressions d'emplois d'ici à 2022 ou le rétablissement de la journée de carence.

Pour cette raison, elle propose à l'ensemble des fédérations de fonctionnaires "la construction d'une journée d'action au mois d'octobre, la plus unitaire possible, afin d'exprimer le désaccord des agents avec ces mesures".

La CGT a appelé dès le 27 juin à une journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, dénonçant une concertation avec le gouvernement "pipée d'avance". La semaine dernière, lors de la publication des ordonnances, Philippe Martinez, son secrétaire général, a assuré que "toutes" ses craintes avaient été confirmées au sujet de cette réforme.

Solidaires s'est rapidement associée à cet appel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Incertains en début de séance, les marchés actions européens ont repris le chemin de la hausse, soutenus par le repli de l'euro. Les investisseurs réagissent également aux informations Reuters…

Publié le 16/01/2018

La semaine boursière démarre réellement aujourd'hui, puisque Wall Street était fermée hier

Publié le 16/01/2018

EVS Broadcast Equipment annonce la nomination de Pierre De Muelenaere en tant que président du conseil d'administration...

Publié le 16/01/2018

Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé la décision de la Commission ordonnant à la France de récupérer 1,37 milliard d'euros dans le cadre d'une aide d'État accordée à EDF. Le 16…

Publié le 16/01/2018

Un bel exercice 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS