En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Réforme des retraites: "On change le système social français", selon Martinez

| AFP | 422 | Aucun vote sur cette news
La réforme des retraites vers un système universel par points, piste privilégiée par le gouvernement, va
La réforme des retraites vers un système universel par points, piste privilégiée par le gouvernement, va "changer le système social français", selon Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

La réforme des retraites vers un système universel par points, piste privilégiée par le gouvernement, va "changer le système social français", a prévenu samedi le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, inquiet d'une réforme "profondément inégalitaire".

"Le système à points a plusieurs défauts. Le premier, c'est que sous couvert d'égalité, il est profondément inégalitaire, parce que vous ne cotisez que quand vous êtes en activité", a déclaré le responsable syndical à l'antenne de France Inter. "Or, notre système est solidaire parce qu'il peut y avoir des accidents de la vie professionnelle, le chômage, la maladie, etc.", a-t-il poursuivi.

Pour lui, la réforme préconisée par le gouvernement va "allonger l'âge de départ à la retraite. On va vous dire +vous pouvez partir à 62 ans+ mais si vous n'avez pas les moyens de vivre, vous allez donc continuer à travailler pour avoir plus de points". "La finalité, c'est que vous allez partir à 65, 67 ans".

Autre problème: "comment va être déterminée la valeur du point", a relevé M. Martinez, rappelant que "dans certains pays" elle était "fluctuante en fonction de la conjoncture (...), en fonction de l'âge, de la durée de vie, etc.". "Y compris pour les retraités, le point pourra changer d'une année à l'autre", a-t-il ajouté.

Pour réduire le déficit chronique des caisses de retraite, il a prôné "quelques mesures très simples", comme payer les femmes autant que les hommes, ou décider "moins d'allègements de cotisations pour les employeurs, notamment pour les grandes entreprises".

Sinon, a-t-il alerté, "à long terme, ce qu'on vous donne d'un côté, vous allez en avoir moins de l'autre". "On change le système social français, on passe de la carte vitale à la carte bleue, c'est-à-dire que vous n'êtes plus égaux devant la santé, le chômage, la retraite".

Les partenaires sociaux sont attendus mercredi à une multilatérale au ministère des Solidarités, avec le Haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, pour faire un bilan des concertations à mi-parcours et lancer un nouveau round de négociations autour d'un projet précisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…