5 386.83 PTS
-0.23 %
5 404.00
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 938.73
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Récif de l'Amazone: des écologistes manifestent devant le siège de Total à Rio

| AFP | 149 | Aucun vote sur cette news
Des militants de Greenpeace manifestent devant les locaux de Total à Rio de Janeiro, le 28 septembre 2017 au Brésil
Des militants de Greenpeace manifestent devant les locaux de Total à Rio de Janeiro, le 28 septembre 2017 au Brésil ( Mauro PIMENTEL / AFP )

Des militants de l'ONG Greenpeace ont manifesté jeudi devant les locaux de Total à Rio de Janeiro, avec un gros ballon gonflable en forme de baril de brut figurant une marée noire, contre les projets du groupe pétrolier français au Brésil.

Total veut mener des explorations pétrolières dans l'embouchure de l'Amazone qui alarment les défenseurs de l'environnement et Brasilia a de son côté menacé d'annuler le projet faute de garanties nécessaires sur la protection des récifs coralliens.

Une trentaine de manifestants recouverts de peinture noire arboraient des banderoles indiquant: "Total pas touche au récif de l'Amazone" devant le gros baril noir en plastique, a constaté l'AFP.

Les militants ont également fait voler un drone devant les locaux de Total arborant le message en portugais: "Total, le peuple dit non. Les scientifiques disent non. Ibama (Agence brésilienne de l'environnement, ndlr) dit non. Va-t'en des récifs de l'Amazone".

Des militants de Greenpeace manifestent devant les locaux de Total à Rio de Janeiro, le 28 septembre 2017 au Brésil
Des militants de Greenpeace manifestent devant les locaux de Total à Rio de Janeiro, le 28 septembre 2017 au Brésil ( Mauro PIMENTEL / AFP )

L'exploration pétrolière, qui serait menée avec les groupes britannique BP et brésilien Petrobras, met en danger un récif de coraux découvert en 2016 près des côtes du nord-est du Brésil, selon ses détracteurs.

Le gouvernement brésilien a rejeté fin août une étude d'impact environnemental du groupe pétrolier français et menacé de mettre fin à la procédure de licence s'il n'obtenait pas les garanties suffisantes sur la protection des récifs coralliens et de la biodiversité.

Total a de son côté assuré que "la procédure environnementale sui(vai)t son cours".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS