En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Réacteur EPR en Chine: L'Elysée annonce un démarrage dans environ six mois

| AFP | 429 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron à Pékin le 9 janvier 2018
Le président Emmanuel Macron à Pékin le 9 janvier 2018 ( ludovic MARIN / POOL/AFP )

La mise en service des réacteurs nucléaires EPR de Taishan, en Chine, débutera mi-2018, a indiqué mardi l'Elysée, assurant que le chargement du combustible sur place était simplement retardé "de quelques jours".

"Pour les réacteurs (EPR) de Taishan, le chargement de combustible est retardé de quelques jours, et ce sera la dernière étape avant un lancement six mois plus tard", a confié la source élyséenne.

Ce serait donc le premier EPR opérationnel dans le monde, avant même ceux en chantier à Flamanville (France) et en Finlande.

Le président français Emmanuel Macron, en visite d'Etat en Chine depuis mardi, l'avait déjà confirmé lundi dans un entretien à la presse étatique chinoise, évoquant "une mise en service prochaine".

Deux réacteurs de troisième génération (EPR) sont construits à Taishan, dans le sud de la Chine, par une coentreprise franco-chinoise détenue à 30% par le Français EDF. Son partenaire est le groupe étatique CGN, un géant de l'atome civil chinois.

Taishan 1 devait démarrer au second semestre de 2017, mais CGN a dévoilé fin décembre un report, annonçant qu'il serait finalement mis en service "en 2018", le second réacteur devant suivre en 2019.

Aucun EPR n'ayant été mis en service à ce jour, le chantier a pris du retard à la suite de "vérifications expérimentales supplémentaires concernant la conception et l'équipement", avait alors fait valoir CGN.

La mise en service de Taishan avait déjà été retardée à plusieurs reprises. Le dernier retard avait été annoncé par CGN en février.

EDF construit pour sa part un réacteur EPR en Normandie, à Flamanville (nord-ouest de la France).

L'électricien, qui a été contraint d'annoncer plusieurs fois des retards, a confirmé lundi viser un démarrage de l'EPR de Flamanville en fin d'année, après une phase d'essais dits "à froid" réalisée sans encombre.

EDF va également construire deux EPR à Hinkley Point en Angleterre.

Enfin, le Français Areva construit également un EPR en Finlande pour le compte de l'électricien TVO. Le réacteur Olkiluoto 3 doit désormais être mis en service en mai 2019 après avoir accumulé les retards et les surcoûts.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.