En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.25 PTS
-0.37 %
5 383.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 303.60
-0.39 %
DAX PTS
12 548.57
-0.10 %
Dowjones PTS
25 057.19
-0.00 %
7 358.41
+0.11 %
1.169
-0.24 %

RATP: sénateurs et députés donnent leur feu vert à la future PDG

| AFP | 760 | Aucun vote sur cette news
Catherine Guillouard, pressentie pour prendre la tête de la RATP, le 21 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris
Catherine Guillouard, pressentie pour prendre la tête de la RATP, le 21 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP )

Pressentie pour prendre la tête de la RATP, Catherine Guillouard a obtenu mercredi le feu vert des commissions concernées à l'Assemblée nationale et au Sénat, dernier obstacle avant sa nomination par le président Emmanuel Macron.

"La commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale a émis un avis favorable à la nomination de Mme Catherine Guillouard comme présidente-directrice générale de la RATP", a annoncé l'Assemblée nationale. "La commission compétente du Sénat a également émis un avis favorable à cette nomination."

Catherine Guillouard, 52 ans, qui doit succéder comme PDG à Elisabeth Borne, devenue ministre des Transports, a été entendue dans la journée. A l'issue de ces auditions, 40 députés ont approuvé sa nomination, contre une voix contre, et 16 sénateurs ont fait de même, contre 2 contre et un bulletin blanc.

Au cours de ses interventions, Mme Borne a affirmé qu'elle inscrirait son action "dans la continuité" de ses prédécesseurs, avec une priorité annoncée à la politique sociale et à la préparation de l'ouverture à la concurrence.

"La RATP aura changé trois fois de PDG en deux ans. Dans ce contexte, il me paraît important d'avoir une approche pragmatique et efficiente et de m'inscrire dans la continuité des travaux lancés par mes prédécesseurs, en particulier ceux d'Elisabeth Borne", a-t-elle déclaré.

Catherine Guillouard a précisé que son "action va donc se concentrer prioritairement sur l'exécution opérationnelle de ces priorités stratégiques arrêtées par le conseil d'administration" du groupe.

Elle a insisté sur l'importance des relations sociales dans cette entreprise et sur ses compétences dans ce domaine, cherchant à rassurer alors que son manque d'expérience a été pointé du doigt.

"La politique sociale est un facteur clé de (la) productivité et de (la) compétitivité (de la RATP, NDLR), ce qui passe par un dialogue social à la fois permanent, loyal et constructif", a-t-elle ainsi expliqué.

L'autre priorité sera pour elle la préparation de la fin du monopole à Paris et en proche banlieue, prévu en 2025 pour les bus, en 2029 pour les tramways et en 2039 pour le métro.

"Les raisons de ma candidature sont extrêmement claires. Je suis convaincue que la RATP peut devenir un leader mondial de la mobilité durable si elle réussit sa transformation en relevant le défi de l'ouverture à la concurrence", a-t-elle ainsi souligné.

Catherine Guillouard, nommée le 11 juillet administratrice de la RATP par décret ministériel, a été proposée par le conseil d'administration pour prendre les rênes de l'entreprise.

Après l'approbation par les parlementaire, reste au président de la République, Emmanuel Macron, à annoncer sa décision en conseil des ministres. Il a d'ores et déjà fait part de son intention de nommer Catherine Guillouard.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

La construction de la centrale a été annoncée au mois de février 2018...

Publié le 23/07/2018

La centrale nucléaire espagnole d'Ascó est opérée par ANAV, Asociación Nuclear Asco-Vandellos. Elle est composée de deux réacteurs à eau pressurisée...

Publié le 23/07/2018

Paris, 23 juillet 2018, 19h       AB Science annonce que l'IDMC a recommandé la poursuite de l'étude de phase 2/3 du masitinib dans le cancer colorectal métastatique…

Publié le 23/07/2018

Malgré un premier semestre contrasté...

Publié le 23/07/2018

Le mnémonique devient ALHRG