5 401.30 PTS
-0.79 %
5 355.00
-0.68 %
SBF 120 PTS
4 311.75
-0.77 %
DAX PTS
12 353.25
-1.57 %
Dowjones PTS
24 024.13
-1.74 %
6 509.05
+0.00 %
Nikkei PTS
22 215.32
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rassemblement symbolique des salariés de But dans l'Essonne

| AFP | 332 | Aucun vote sur cette news
Un magasin de l'enseigne But à Douarnenez dans le Finistère le 13 février 2013
Un magasin de l'enseigne But à Douarnenez dans le Finistère le 13 février 2013 ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Quelques dizaines de salariés de l'enseigne d'ameublement But se sont rassemblés "symboliquement" samedi devant le magasin de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) pour obtenir une prime annuelle équivalente à un 13ème mois, avant une journée d'action nationale prévue le 18 novembre, a-t-on appris de sources concordantes.

Les syndicats CFDT, CGT, CFTC, FO et Unsa avaient appelé les employés de la région parisienne à cesser le travail et à participer à ce rassemblement, devant le magasin "le plus rentable de l'enseigne" et dont le personnel était en grève à "70%", selon la CGT.

L'intersyndicale a appelé à une journée de "grèves et de débrayages" au plan national le 18 novembre.

Les manifestants, 70 selon la CGT, entre 20 et 30 selon la police, ont distribué des tracts à la clientèle.

En septembre, la direction a annoncé qu'aucune prime de participation ne serait versée cette année. Contactée par l'AFP, elle a expliqué que, "pour la première fois depuis 2013", les résultats "n’ont pas permis d’atteindre les critères" déclenchant le versement de cette prime, dont l'enveloppe moyenne est d'"environ 3,8 millions d'euros" par an.

Mais, pour l'intersyndicale, qui dénonce dans un communiqué le "mépris flagrant" de la direction, "toutes les conditions sont réunies pour pouvoir redistribuer ce qui revient de droit aux équipes après le travail réalisé tout au long de l'exercice".

Les salariés ont déjà été appelés à se mobiliser par la seule CGT le 23 septembre, puis par l'intersyndicale les 14, 19 et 28 octobre. Le 19, un rassemblement s'était tenu devant le siège de But à Emerainville (Seine-et-Marne).

Fin octobre, face au refus de la direction d'ouvrir des négociations malgré la mobilisation, la CFDT avait appelé à "monter d'un cran".

Faute de participation, l'enseigne, "consciente des efforts" des salariés, "a décidé d’octroyer une enveloppe de prime exceptionnelle d’un montant d’un million d’euros", versée en septembre, a fait valoir la direction.

Selon la CGT, cette prime était due depuis l'an dernier, et faisait partie d'une enveloppe de trois millions d'euros négociée par les syndicats au moment du rachat de l'enseigne en 2016 par l'Autrichien Lutz, associé au fonds d'investissement américain CD and R.

But emploie 6.000 salariés dans 303 magasins, selon la direction.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

Les cours évoluent dans une zone de consolidation et se maintiennent au-dessus de l’ancienne zone de résistance devenue support à 1305 dollars. Aussi longtemps que ce niveau est support, un…

Publié le 25/04/2018

Cet accord historique porte sur le développement et la réalisation d'un avion de combat européen de nouvelle génération Il assure le leadership technologique de…

Publié le 25/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 25/04/2018

Airbus et Dassault Aviation vont travailler ensemble sur le futur système de combat aérien européen, ont annoncé les deux sociétés...

Publié le 25/04/2018

Faut-il en profiter ?