En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.59 PTS
-0.14 %
5 425.00
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 346.15
-0.01 %
DAX PTS
12 564.15
+0.19 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Rachat de Sky par Fox: Londres réfléchit encore à l'ouverture d'une enquête

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
En cas de succès de l'opération, les informations fournies par Fox et Sky toucheraient environ un adulte sur trois (31%) en Grande Bretagne
En cas de succès de l'opération, les informations fournies par Fox et Sky toucheraient environ un adulte sur trois (31%) en Grande Bretagne ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )

La ministre britannique de la Culture Karen Bradley a annoncé jeudi qu'elle réfléchissait encore à l'opportunité d'ouvrir une enquête approfondie sur le rachat du groupe de télévision Sky par le géant américain Fox de la famille du magnat Rupert Murdoch.

"Je ne suis pas en position de prendre une décision définitive aujourd'hui", a-t-elle déclaré devant les députés du Parlement britannique, soulignant qu'elle continuait d'examiner les éléments portés à sa connaissance et qu'elle agirait "dans l'intérêt public".

"Je prendrai le temps nécessaire", a-t-elle ajouté, parlant d'une possible décision "dans les prochaines semaines", alors que dans une lettre publiée mercredi les fils de Rupert Murdoch la pressent de se prononcer rapidement, mettant en avant le risque de voir sinon des investissements retardés.

"Il y a aussi le risque plus large d'un potentiel impact néfaste sur les décisions d’investissements d'autres groupes", la mettent en garde James et Lachlan Murdoch dans ce courrier daté du 14 juillet.

Fin juin, Mme Bradley avait annoncé qu'elle avait l'intention de demander "une deuxième phase d'enquête concernant la pluralité des médias", suite aux conclusions d'un rapport du régulateur britannique des télécoms, l'Ofcom.

Ce dernier s'inquiète du fait que l'acquisition de Sky puisse renforcer la capacité de la famille Murdoch à influencer l'information voire le processus politique lui-même au Royaume-Uni, compte tenu de sa large présence dans les médias écrits, en ligne et audiovisuels.

Dans un communiqué à New York, la société de média du groupe Murdoch, 21st Century Fox, a souligné que le groupe était "déçu que la ministre continue d'envisager d'ouvrir une enquête sur la base de la pluralité" des médias.

21st Century Fox rappelle également que l'opération a reçu l'accord des autorités de la concurrence des autres pays où Sky opère, à savoir l'Autriche, l'Allemagne, l'Italie et l'Irlande.

La famille Murdoch compte prendre le contrôle de Sky par le biais de 21st Century Fox. Elle possède par ailleurs, via News Corp, deux quotidiens britanniques à grand tirage, The Times et The Sun.

Le groupe Sky est quant à lui connu notamment pour sa chaîne d'information Sky News et la diffusion de sports via Sky Sports, qui a la main sur la plus grande partie des droits de la Premier League anglaise de football.

L'Ofcom estime qu'en cas de succès de l'opération, les informations fournies par Fox et Sky toucheraient environ un adulte sur trois (31%). C'est bien plus que les autres acteurs à l'exception de la BBC (77%) et du groupe ITN (39%) qui produit des programmes pour ITV et Channel 4.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Wataniya Airways confirme une commande de 25 appareils de la famille A320neo...

Publié le 16/07/2018

Pour le salon aéronautique de Farnborough

Publié le 16/07/2018

Les résultats de Deutsche Bank au deuxième trimestre ont nettement dépassé les attentes. Les bonnes surprises sont suffisamment rares s’agissant de la première banque allemande pour que les…

Publié le 16/07/2018

SuperSonic Imagine rebondit encore dans un volume fourni en bourse

Publié le 16/07/2018

Renault (+1,13% à 74,43 euros) est bien orienté aujourd’hui sur la place de Paris, après avoir dévoilé des ventes mondiales record pour son premier semestre 2018 et relevé ses prévisions de…