En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Rabobank et l'ONU lancent un programme d'un milliard de dollars pour l'agriculture durable

| AFP | 250 | Aucun vote sur cette news
Un milliard de dollars seront distribués sous forme de prêts à des agriculteurs, notamment en Amérique du Sud
Un milliard de dollars seront distribués sous forme de prêts à des agriculteurs, notamment en Amérique du Sud ( AIZAR RALDES / AFP/Archives )

Rabobank va lancer en partenariat avec l'ONU un programme d'un milliard de dollars, destiné aux agriculteurs pour accélérer la transition vers une production alimentaire durable, a annoncé la banque néerlandaise lundi.

"Rabobank et UN Environment (le Programme des Nations unies pour l'environnement) lancent un programme d'un milliard de dollars pour dynamiser la production alimentaire durable", a fait savoir la banque dans un communiqué.

Ce programme, baptisé "Kickstart Food", visera notamment à "lancer des initiatives de restauration des terres et de protection des forêts", poursuit Rabobank, qui se dit la "première banque alimentaire et agricole au monde".

"Notre rôle de chef de file mondial dans le financement de la production alimentaire nous incite à accélérer l'évolution de l'approvisionnement alimentaire durable", a déclaré Wiebe Draijer, président du directoire de la banque, cité dans le communiqué.

Cette somme d'un milliard de dollars sera distribuée sous forme de prêts à des agriculteurs, notamment en Amérique du Sud, pour financer les investissements nécessaires pour la transformation de la production.

"Pensez à un producteur de soja au Brésil qui procède régulièrement à la déforestation parce que son sol est épuisé. C'est mieux pour ces terres qu'il alterne la culture et l'élevage", a expliqué Jan van Nieuwenhuizen, membre de la direction de Rabobank, cité par l'agence de presse néerlandaise ANP.

"Avec la croissance de la population mondiale, qui atteindra bientôt les 9 milliards, la diminution des terres arables disponibles et l'impact de l'agriculture sur le changement climatique et l'environnement, la production alimentaire est à un moment critique", a ajouté la banque.

Rabobank accroît donc "son soutien aux efforts pour augmenter la production alimentaire d'au moins 60% d'ici à 2050 tout en réduisant de 50% l'empreinte environnementale du secteur", a-t-elle poursuivi.

Avant même la mise en place de ce programme, qui s'étendra sur trois ans, Rabobank a déjà délivré quelque 100 milliards d'euros en prêts dans les secteurs agricole et alimentaire, selon l'ANP.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…