5 340.45 PTS
+0.00 %
5 335.00
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.00 %
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 438.97
+0.80 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Quotas de pêche 2018: Bruxelles salue le retour de la sole dans le golfe de Gascogne

| AFP | 74 | 4 par 1 internautes
La sole est en convalescence dans le golfe de Gascogne
La sole est en convalescence dans le golfe de Gascogne ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Les propositions de la Commission européenne présentées mardi pour les quotas de pêche en 2018 dans l'Atlantique et en mer du Nord soulignent la convalescence de la sole dans le golfe de Gascogne.

Après avoir proposé une réduction drastique des possibilités de pêche en 2017, la Commission a proposé des quotas en hausse de 6% (3.621 tonnes) dans les zones nord et centre du golfe de Gascogne.

Ce stock "qui revêt une grande importance socioéconomique peut désormais, après avoir été soumis à un plan de gestion mené par le secteur, faire l'objet d'un quota augmenté", constate la Commission. Même chose pour la sole de l'est de la Manche (+8%) et le chinchard de l'ouest de l'Atlantique (+21%).

Au total, l'exécutif européen propose des hausses de quotas pour 19 stocks, dont la langoustine en mer du Nord (+4%, 20.851 tonnes), 3 stocks de plie dans les eaux du nord-ouest de l'Atlantique et les cardines au sud-ouest.

La Commission propose des quotas, ou "totaux admissibles de capture" (TAC), pour chaque stock, ensuite répartis par pays membre.

Elle s'appuie pour cela sur des avis scientifiques pour proposer des niveaux correspondants au "rendement maximal durable" (RMD) visant à éliminer la surpêche et préserver les stocks halieutiques.

Pour 2018, elle propose de réduire les quotas de 25 stocks. Inquiète pour la plie en mer Celtique et le merlan en mer d'Irlande et dans l'ouest de l'Ecosse, elle propose de n'offrir aucune possibilité de pêche dans ces zones.

Elle veut également bannir la pêche à l'anguille dans toutes les eaux de l'Union. La même question avait été posée lors des négociations sur les possibilités de pêche en mer Baltique en octobre et les pays concernés avaient conclu que le problème devait être géré sur l'ensemble des pêcheries de l'UE.

Les propositions de la Commission seront complétées avant la discussion entre Etats membres les 11 et 12 décembre.

Les chiffres publiés mardi n'incluent notamment pas les "top-ups", ajustements à la hausse des TAC pour compenser les efforts supplémentaires requis par l'obligation de débarquement (contre le rejet en mer des espèces commercialisables pêchées accidentellement).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

L'analyste réduit son objectif de cours...

Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 21/11/2017

S&P pense que l'aciériste a le potentiel pour revenir en catégorie d'investissement...

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

CONTENUS SPONSORISÉS