En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 998.54 PTS
-1.08 %
4 997.00
-1.05 %
SBF 120 PTS
4 000.88
-1.20 %
DAX PTS
11 328.37
-1.70 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.148
+0.15 %

Pyongyang montré du doigt après la découverte d'un faux billet au Sud

| AFP | 404 | Aucun vote sur cette news
Photo non datée fournie par la banque sud-coréenne KEB Hana Bank le 12 décembre 2017, montrant le responsable de son département anti-contrefaçons Yi Ho-Joong en train d'examiner un faux billet de 100 dollars à Séoul
Photo non datée fournie par la banque sud-coréenne KEB Hana Bank le 12 décembre 2017, montrant le responsable de son département anti-contrefaçons Yi Ho-Joong en train d'examiner un faux billet de 100 dollars à Séoul ( handout / KEB Hana Bank/AFP )

Un nouveau faux billet de 100 dollars de très belle facture a été découvert en Corée du Sud, ont annoncé mardi des responsables du secteur bancaire, ce qui fait craindre que Pyongyang n'ait renoué avec ses activités de contrefaçon.

Une équipe d'experts de la lutte contre le faux-monnayage au sein de la KEB Hana Bank a confirmé la saisie en novembre dans une agence de la banque à Séoul d'un faux billet de 100 dollars presque impossible à déceler.

"C'est le premier d'un nouveau type de superbillet découvert dans le monde", a déclaré à l'AFP Yi Ho-Joong, un responsable de la banque.

Les précédents "superbillets" dataient soit de 2001 ou 2003. Mais celui-ci date de 2006. Il a été fabriqué selon des techniques et avec des encres utilisées pour les vrais billets.

"Il faut des installations valant 100 millions de dollars pour produire des billets contrefaits de cette qualité et aucun réseau criminel n'investirait autant pour fabriquer des faux billets", a dit ce responsable.

"Seules des organisations étatiques peuvent se permettre ce type d'installations."

Des médias sud-coréens ont laissé entendre que Pyongyang pourrait avoir renoué avec le faux monnayage, et ce afin de contourner les sanctions internationales qui pèsent sur le régime nord-coréen en raison de ses programmes nucléaire et balistique.

Mais M. Yi a indiqué que rien ne permettait pour l'instant de prouver que le faux billet ait été produit en Corée du Nord.

De nombreux diplomates nord-coréens se sont par le passé faits prendre avec de très belles copies de billets étrangers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins Scientific gagne désormais 3,4% à 417,8 euros, dans un volume toutefois assez limité...

Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...