En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
-
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0. %

PSE chez Cargill: des salariés dénoncent "l'ingérence" du gouvernement

| AFP | 439 | 4 par 1 internautes
Manifestation à Amiens, le 28 janvier 2020, de salariés de Cargill à Haubourdin
Manifestation à Amiens, le 28 janvier 2020, de salariés de Cargill à Haubourdin ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

Des salariés de l'usine Cargill à Haubourdin (Nord) ont dénoncé mardi l'"ingérence scandaleuse" du gouvernement dans la procédure judiciaire engagée par le comité social et économique (CSE) et la CGT pour contester un plan social prévoyant 183 suppressions de postes.

Le CSE, qui représente les intérêts des salariés du géant américain du négoce et de la transformation des matières premières agricoles, a demandé en référé la suspension du "plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE), estimant que la direction ne respectait pas son obligation de prévention des risques psychosociaux.

L'audience qui devait se tenir mardi après-midi au tribunal judiciaire de Lille a été renvoyée au 17 mars pour des raisons de procédure, l'Etat ayant demandé au juge de se déclarer incompétent et le parquet ne s'étant pas encore positionné.

"La ministre du Travail, peut-être même Emmanuel Macron, demande à la justice de ne pas appliquer la loi sociale française pour permettre à une multinationale qui fait des millions de bénéfices de dérouler son plan de destruction industrielle. C'est absolument scandaleux", a déclaré aux journalistes l'avocat du CSE, Me Fiodor Rilov.

"Au lieu d'accompagner les salariés, le gouvernement a décidé d'accompagner Cargill et ses actionnaires pour qu'ils puissent supprimer des emplois", a-t-il ajouté, en présence d'au moins 80 des 328 salariés de l'usine.

Pour le député LFI du Nord Adrien Quatennens, venu soutenir les salariés, "l'intérêt de l'Etat est de faire une démonstration de la politique d'Emmanuel Macron", avec "l'idée que les multinationales qui viendraient investir sur notre territoire doivent se sentir libres à tout moment de se séparer de leurs salariés", a-t-il affirmé à l'AFP.

Sur le fond, "tout contredit la volonté de la direction de tirer un trait sur l'unité d'Haubourdin - qui pourtant fonctionne bien et réalise des bénéfices - en mettant en péril la vie des salariés, de leurs familles, de tout un territoire qui souffre déjà", a déploré le sénateur communiste Eric Bocquet.

Contactée par l'AFP, la direction a dit avoir "pris acte" de ce nouveau report. "Nous sommes prêts à démontrer l'ensemble des actions mises en œuvre dans le cadre de la prise en charge des risques psycho-sociaux" et "la réalité de la situation économique hélas déficitaire du site", a-t-elle ajouté, estimant que Me Rilov "tente d’imposer un long feuilleton judiciaire".

La période de négociations s'étend jusqu'au 27 mars.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...