En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Protocole d'accord entre Petrobras et Total sur les énergies renouvelables

| AFP | 281 | 3 par 1 internautes
En 2016, Petrobras et Total ont noué une alliance stratégique visant à étudier en commun de nouvelles opportunités au Brésil et dans d'autres pays
En 2016, Petrobras et Total ont noué une alliance stratégique visant à étudier en commun de nouvelles opportunités au Brésil et dans d'autres pays ( YASUYOSHI CHIBA / AFP/Archives )

Petrobras, Total et Total Eren ont signé un protocole d'accord pour envisager des projets en commun dans les énergies solaire et éolienne sur le territoire brésilien, a annoncé Petrobras mardi dans un communiqué.

L'objectif est d'exploiter en commun le fort potentiel du Brésil en matière d'énergies renouvelables, notamment dans le nord-est du pays, a expliqué Nelson Silva, directeur de l'organisation et des systèmes de gestion de Petrobras.

M. Silva a nié que le géant étatique brésilien ait cédé du terrain en matières d'énergies renouvelables, expliquant que l'entreprise a fait la part belle à l'exploration de pétrole et du gaz en 2017 en raison d'impératifs financiers.

"Nous étions dans une situation financière particulière et nous nous étions concentrés sur la récupération financière de la compagnie", a-t-il expliqué.

Secouée par un vaste scandale de corruption, Petrobras a terminé les quatre dernières années dans le rouge, même si la perte nette a été considérablement réduite l'an dernier: 446 millions de réais en 2017 (139,7 millions de dollars au taux de change de l'époque), contre 14,824 milliards de réais l'année précédente (4,255 milliards de dollars au taux de change moyen de l'an dernier).

Nelson Silva a précisé que le volume d'investissements de Petrobras et Total n'avait pas encore été défini, ni la participation de chaque compagnie.

"Il faut d'abord analyser les opportunités et déterminer par la suite si nous avons les moyens de présenter des projets viables", a-t-il souligné.

Petrobras exploite déjà quatre parc éoliens avec 104 mégawatts installés, ainsi qu'une usine de recherche et développement d'énergie solaire d'1,1 mégawatt dans l'Etat de Rio Grande do Norte.

Total Eren, détenue à 23% par Total depuis septembre, est spécialisée dans le développement de projets d'énergies éolienne, solaire et hydroélectrique.

En 2016, Petrobras et Total ont noué une alliance stratégique visant à étudier en commun de nouvelles opportunités au Brésil et dans d'autres pays.

Au Brésil, Total a fortement été critiqué pour des projets de forage près de l'embouchure du fleuve Amazone, qui, selon l'ONG Greenpeace, mettraient en danger des récifs coralliens.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...