En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
-
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.157
-0.08 %

Procès Roundup: Monsanto plaide pour alléger sa lourde condamnation

| AFP | 144 | Aucun vote sur cette news
L'ancien jardinier américain Dewayne Johnson, qui a attaqué le géant agrochimique Monsanto, au tribunal de San Franciso le 10 août 2018.
L'ancien jardinier américain Dewayne Johnson, qui a attaqué le géant agrochimique Monsanto, au tribunal de San Franciso le 10 août 2018. ( JOSH EDELSON / POOL/AFP )

Le géant agrochimique Monsanto a plaidé mercredi devant un tribunal de Californie pour la réduction des dommages-intérêts auxquels il été condamné en août en raison d'un cancer provoqué par son herbicide controversé, le Roundup.

Un jury de San Francisco avait condamné le groupe à verser quelque 290 millions de dollars à un jardinier pour ne pas l'avoir informé de la dangerosité de son herbicide au glyphosate.

Dans des requêtes déposées après ce jugement historique, Monsanto a exhorté la magistrate d'un tribunal supérieur, Suzanne Bolanos, à annuler la partie des dommages-intérêts infligée pour l'exemple, soit 250 millions de dollars, en faisant valoir qu'un nouveau procès était justifié.

Cette juge a mis sa décision en délibéré, sans préciser la date à laquelle elle rendrait sa décision.

En première instance, les jurés avaient unanimement conclu que Monsanto avait agi avec "malveillance" et que ses désherbants grand public Roundup et professionnel RangerPro avaient "considérablement" contribué à la maladie de Dewayne Johnson, qui est en phase terminale.

Ce jardinier californien, auquel a été diagnostiqué en 2014 un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique, avait affirmé avoir utilisé à plusieurs reprises une formule professionnelle du Roundup dans une école de Benicia, en Californie.

Mais l'avocat de Monsanto, George Lombardi, a affirmé mercredi devant le tribunal que les preuves présentées au procès n'étayaient pas la condamnation, et qu'un avocat de M. Johnson avait eu tort d'exhorter les jurés à donner une leçon à l'entreprise.

"Le message qui avait été envoyé à ce jury était qu'il fallait regarder au-delà du cas de M. Johnson et qu'on pouvait aborder des sujets qui soi-disant intéressent la société", a déclaré Me Lombardi devant le tribunal.

"Nous avons un jury qui a bien compris et qui a bien agi", a déclaré l'avocat de M Johnson, Michael Miller. "Nous devons respecter le verdict", a-t-il ajouté, en présence du plaignant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...