En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 870.00
-0.07 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-0.15 %
DAX PTS
11 136.20
-0.62 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Prime à la conversion: les constructeurs vont faire un effort

| AFP | 338 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et le ministre de l'Ecologie François de Rugy en conférence de presse à Paris, le 29 octobre 2018
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et le ministre de l'Ecologie François de Rugy en conférence de presse à Paris, le 29 octobre 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP )

Les constructeurs automobiles sont prêts à ajouter "une prime supplémentaire" à la prime à la conversion versée pour l'achat d'une voiture plus propre, a indiqué lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, après les avoir reçus à Bercy.

"Tous les constructeurs sont prêts à augmenter leur participation à la prime à la conversion", y compris ceux qui proposent déjà des offres commerciales y ressemblant, a-t-il déclaré à des journalistes.

Ils le feraient par "une prime supplémentaire qui serait versée par les constructeurs automobiles eux-mêmes, notamment pour les achats de véhicules électriques et hybrides rechargeables", a-t-il précisé.

Le gouvernement envisage parallèlement "l'allongement des dispositifs existants", a assuré le ministre.

Production de voitures électriques en 2018
Production de voitures électriques en 2018 ( Selim CHTAYTI / AFP )

La prime à la conversion, qui peut aller jusqu'à 2.500 euros, est présentée par le gouvernement comme un moyen de compenser la hausse de la fiscalité sur les carburants, en particulier le diesel, en aidant les automobilistes à troquer leurs vieux véhicules polluants contre des voitures plus propres.

D'autres réunions seront nécessaires pour parvenir à un plan cohérent. Une décision devrait être prise d'ici la fin novembre, le temps de mesurer l'impact de ces mesures --qualifié d'"important"-- sur les finances publiques et sur les gammes de véhicules automobiles, selon Bruno Le Maire.

Le ministre de l'Ecologie François de Rugy a ajouté que le gouvernement voulait des propositions "chiffrées dans le temps, pour que les Français sachent ce qu'ils pourront faire dans les mois qui viennent sur l'acquisition d'un véhicule neuf ou d'un véhicule d'occasion", ce dernier point étant nouveau.

"Si nous coordonnons nos efforts et s'il y a un affichage commercial (...) en plus de l'effort financier que l'Etat fait, nous aurons de bons résultats", a-t-il souligné.

Les deux ministres avaient notamment invité des représentants de Renault, PSA, Toyota, BMW, Ford, Kia Motors et Mazda.

"Face à l'augmentation des prix du pétrole et des coûts des carburants, la bonne politique est celle qui consiste à accélérer la transition du parc automobile français, et permettre aux ménages (...) d'avoir des véhicules qui consomment moins d'essence, moins de diesel, qui soient moins consommateurs d'énergies fossiles, et qui permettent à la fois de combiner la protection de l'environnement et le souci de préserver le pouvoir d'achat des Français", a souligné Bruno Le Maire.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…