En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 782.74 PTS
+0.85 %
4 766.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
3 792.53
+0.61 %
DAX PTS
10 692.85
+0.67 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.137
+0.21 %

Près de 800 postes non médicaux supprimés en 2019 à l'AP-HP

| AFP | 250 | 5 par 1 internautes
Martin Hirsch, directeur-général de l'AP-HP, le 18 septembre 2018 à Paris
Martin Hirsch, directeur-général de l'AP-HP, le 18 septembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) prévoit de supprimer 779 postes non médicaux l'an prochain, pour redresser sa "situation financière toujours dégradée" après une année 2018 de nouveau marquée par un lourd déficit, selon un document consulté par l'AFP.

Les comptes de l'AP-HP resteront dans le rouge en 2019 avec une perte estimée à 137 millions d'euros, contre 181 millions attendus cette année, selon le budget prévisionnel qui sera présenté la semaine prochaine aux syndicats.

Après la forte dégradation enregistrée en 2017, le plus grand centre hospitalier français paie de nouveau le prix d'une activité inférieure aux prévisions, aggravée par les baisses de tarifs décidées par le gouvernement.

Le retour à l'équilibre financier passera principalement par une stricte "maîtrise des charges de personnel", qui n'augmenteront pas jusqu'en 2023.

Cette "stabilité" s'est déjà traduite cette année par la suppression nette de 405 postes en équivalent temps plein (ETP). En 2019, elle entrainera une diminution de 779 ETP des effectifs non médicaux, dont 240 ETP dans les services de soins, sans compter les économies prévues "grâce à une réduction de l'intérim".

"Nous avons des contraintes extrêmement exigeantes sur la masse salariale", même si "nos tutelles admettent qu'on ne peut pas faire moins que zéro", a déclaré à l'AFP le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch.

"On préférerait créer des emplois plutôt que d'en supprimer" mais "nous avons engagé un certain nombre de transformations pour pouvoir accompagner cela", a-t-il affirmé, évoquant en particulier la croissance de l'activité ambulatoire (sans hospitalisation), les "effets de la digitalisation" et le déménagement du siège de l'AP-HP en 2021.

Du côté des syndicats, ce budget 2019 est au contraire vécu comme "un tour de vis supplémentaire", a réagi Olivier Youinou (SUD) qui redoute "qu'après le gel, on nous annonce la baisse de la masse salariale" et prédit "un millier d'ETP supprimés en 2019".

"On atteint l'os et ça a des conséquences sur la sécurité des patients", a mis en garde Rose-May Rousseau (CGT), faisant état de "fermetures de lits et de services à cause du manque de personnels".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Altran, spécialiste des services d'ingénierie et de RD, a annoncé la nomination de Stéphanie Bia au poste de Directrice de la Communication et des Relations Investisseurs : cette nomination est…

Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche

Publié le 11/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 11/12/2018

Avianca revoit ses ambitions à la baisse...

Publié le 11/12/2018

Novacyt, spécialiste du diagnostic clinique, a annoncé certaines décisions consécutives à la revue stratégique de la division opérationnelle NOVAprep...