En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 089.33 PTS
-0.54 %
5 092.50
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 079.21
-0.60 %
DAX PTS
11 596.06
+0.06 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.08 %

Un salarié du privé sur cinq a renoncé à un arrêt maladie prescrit

| AFP | 375 | Aucun vote sur cette news
Selon une étude, 34,1% des salariés du privé ont eu au moins un arrêt dans l'année pour maladie
Selon une étude, 34,1% des salariés du privé ont eu au moins un arrêt dans l'année pour maladie ( JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives )

Près de 20% des salariés du secteur privé ont renoncé à un arrêt maladie pourtant prescrit par leur médecin traitant en 2016, selon une étude publiée mercredi.

Cette étude sur l'absentéisme au travail du leader en assurance santé et prévoyance Malakoff Médéric, précise que 19% des arrêts de travail prescrits au cours des 12 derniers mois précédant l'enquête, réalisée en octobre 2016 par l'Ifop, n'ont pas été respectés, dont 7% "ont été pris mais pas en totalité" et 12% "n'ont pas été pris".

Parmi les 19% de salariés qui n'ont pas respecté leur arrêt maladie, 72% indiquent l'avoir directement refusé et 28% l'avoir accepté dans un premier temps avant d'aller tout de même travailler.

Selon une autre étude du même groupe, réalisée sur toute l'année 2016 et portant sur 61.000 entreprises et plus de deux millions de salariés, 34,1% des salariés du privé ont eu au moins un arrêt dans l'année pour maladie, un chiffre stable depuis 2013. Les salariés du privé ont été absents 12 jours par an en moyenne (arrêts longue maladie inclus), a précisé à l'AFP Anne-Sophie Godon, directrice Innovation du groupe Malakoff Médéric.

Les 30-39 ans sont les plus touchés mais la durée des arrêts augmente avec l'âge.

Les salariés qui ne prennent pas leur arrêt maladie avancent comme principales raisons dans la première étude le fait qu'il n'est "pas dans (leurs) habitudes de se laisser aller" (48%), la "peur d'être surchargé de travail au retour" (29%) ou de se "sentir contraint par la hiérarchie" (22%).

Pourtant, 39% d'entre eux "regrettent" après coup de ne pas avoir respecté l'arrêt maladie prescrit tandis que 65% d'entre eux disent être conscients de l'impact de leur refus sur la "baisse de leur productivité au travail" et sur la "qualité de leur travail".

50% sont également conscients que cela risque d'avoir un impact négatif sur leur santé à moyen ou long terme.

Parallèlement, un salarié sur dix a volontairement demandé un arrêt maladie à son médecin, soit 11% des actifs, "notamment les salariés-aidants ou les 18-34 ans", précise la première étude à questions multiples par thème traité, portant sur 2.000 salariés et 300 médecins généralistes qui ne sont pas leurs médecins traitants.

Les médecins interrogés expliquent de leur côté avoir adressé "souvent" ou "parfois" des patients à un médecin du travail parce qu'ils avaient "un doute sur la durée nécessaire de l'arrêt maladie "(68%), parce qu'ils "voulaient échanger sur l'adaptation nécessaire du poste de travail" (68%) ou faciliter un retour à l'emploi (75%).

Les salariés les plus concernés par les arrêts de travail sont les ouvriers (40,7% absents au moins une fois) devant les employés (34,5%), les agents de maîtrise et les techniciens (36,2%), et les cadres (27,8%).

L'industrie, le BTP et la santé sont les secteurs les plus touchés, l'absentéisme étant par ailleurs "très corrélé à la taille de l'entreprise". Ainsi, le pourcentage de salariés ayant eu au moins un arrêt dans l'année va de 28,5% dans les entreprises de moins de dix salariés à 36,1% dans celles de plus de 5.000 salariés.

Les maladies ordinaires représentent la première cause des arrêts (29%) devant les troubles musculosquelettiques (TMS) (18%), les troubles psychologiques ou une grande fatigue (17%), ceux liés à un accident du travail ou un traumatisme (11%), suivis des maladies graves (4%) et chroniques (3%).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/10/2018

La société de gestion de fonds immobiliers Sofidy a annoncé une nouvelle acquisition à Montpellier pour le compte de son Oppci Sofimmo, un OPCI professionnel " ouvert " destiné aux investisseurs…

Publié le 19/10/2018

Perial Développement (groupe Perial) a acquis auprès de Macifimo, société d’Asset Management Immobilier du groupe Macif, un immeuble de bureaux à Lyon Gerland pour y effectuer une…

Publié le 19/10/2018

Des gens déposent des fleurs à Kertch lors d'une cérémonie d'hommages à la tuerie du lycée polytechnique, le 18 octobre 2018 ( Andrey PETRENKO / AFP )Deux jours après le massacre qui a fait…

Publié le 19/10/2018

Akio Toyoda, le patron de Toyota, lors de l'annonce des résultats annuels du groupe, le 9 mai 2018 à Tokyo ( Martin BUREAU / AFP/Archives )Le patron de Toyota, Akio Toyoda, qui dirige…

Publié le 19/10/2018

La direction d'Air France aurait proposé un accord salarial devant être signé d'ici 15 heures, ce vendredi. C’est ce qu’ont déclaré à Reuters les représentants des syndicats CFDT et…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

  Communiqué de presse   Source : Sanofi (EURONEXT : SAN) (NYSE : SNY)       Sanofi obtient un avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue   Paris,…

Publié le 19/10/2018

Le groupement Alise, piloté par Vinci Energies, et Eiffage Énergie Systèmes, ont annoncé avoir remporté le contrat de réalisation de l'ensemble de l'architecture électrique de la ligne 15 Sud…

Publié le 19/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/10/2018

AccorHotels annonce la nomination d'Emlyn Brown au poste de Directeur du Bien-Être pour les marques Luxe et Haut de Gamme...

Publié le 19/10/2018

Bouygues dégringole de 9,77% à 32,84 euros au lendemain de la révision à la baisse des perspectives de ses activités de construction et du groupe pour 2018. Cet avertissement a été lancé deux…