En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.137
+0.19 %

Première attaque en Espagne d'une ourse lâchée en octobre en France

| AFP | 322 | Aucun vote sur cette news
L'une des deux ourses lâchées en octobre dans les Pyrénées-Atlantiques en France a attaqué pour la première fois une brebis en Espagne, en Navarre
L'une des deux ourses lâchées en octobre dans les Pyrénées-Atlantiques en France a attaqué pour la première fois une brebis en Espagne, en Navarre ( JEFF PACHOUD / AFP )

L'une des deux ourses lâchées en octobre dans les Pyrénées-Atlantiques en France a attaqué pour la première fois une brebis en Espagne, en Navarre, a-t-on appris jeudi auprès du gouvernement de cette région du nord du pays.

"Le 12 novembre, un éleveur, propriétaire d'un élevage à Uztarroz" non loin de la frontière française, a "informé (les autorités) d'une probable attaque d'une bête de son troupeau par un ours", a indiqué le gouvernement de Navarre dans un communiqué transmis à l'AFP.

Après des analyses effectuées par les gardes forestiers, "la première attaque d'une des ourses lâchées en France" a été considérée comme "prouvée", a-t-il poursuivi en précisant que la préfecture de Pau (Pyrénées-Atlantiques) en avait été informée.

Les autorités de Navarre indiquent par ailleurs qu'elles vont annoncer une série de mesures la semaine prochaine visant à éviter les attaques et épauler les éleveurs.

Deux ourses slovènes, Claverina et Sorita, ont été réintroduites dans les Pyrénées-Atlantiques les 4 et 5 octobre malgré l'opposition des éleveurs locaux qui ont mené des battues pour tenter de les faire fuir, de préférence vers l'Espagne voisine.

L'arrivée de ces ourses avait été promise par le précédent ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, alors que l'Union européenne avait mis en demeure fin 2012 la France pour avoir manqué à ses obligations de protection de cette espèce.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...