En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
-
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0. %

Premier coup de fil pour un des Canadiens détenus en Chine

| AFP | 487 | 1 par 1 internautes
Portrait de l'ancien diplomate canadien Michael Kovrig, détenu en Chine, diffusé le 11 décembre 2018 à Washington par International Crisis Group
Portrait de l'ancien diplomate canadien Michael Kovrig, détenu en Chine, diffusé le 11 décembre 2018 à Washington par International Crisis Group ( Julie DAVID DE LOSSY / CRISIGROUP/AFP/Archives )

L'ancien diplomate canadien Michael Kovrig, détenu depuis 15 mois en Chine sous l'accusation d'espionnage, a été autorisé à téléphoner à son père gravement malade, a rapporté lundi la diplomatie chinoise.

M. Kovrig a été arrêté en décembre 2018 en même temps qu'un compatriote, Michael Spavor, quelques jours après l'arrestation au Canada d'une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou, dont Washington réclame l'extradition.

Pékin dément tout lien entre les deux affaires mais Ottawa a qualifié "d'arbitraire" la détention de ses deux ressortissants.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a annoncé que M. Kovrig avait été autorisé à téléphoner compte tenu de "la gravité de la maladie de son père".

Après être tombées très bas l'an dernier, les relations entre les deux pays se sont quelque peu réchauffées début 2020, la Chine remerciant le Canada pour son aide dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

A ce sujet, le porte-parole chinois a assuré lundi que Pékin avait pris des mesures pour protéger les prisonniers contre le risque de contamination, "y compris MM. Kovrig et Spavor".

L'appel téléphonique est semble-t-il le premier que M. Covrig ait été autorisé à passer depuis qu'il est en détention.

"Ce n'est pas dans les habitudes des autorités chinoises" d'autoriser des appels téléphoniques pour les prisonniers, a commenté pour l'AFP Guy Saint-Jacques, ancien ambassadeur du Canada en Chine. "C'est un peu encourageant."

Il a cependant dit redouter les conséquences d'une éventuelle extradition de l'ancienne directrice financière de Huawei du Canada vers les Etats-Unis.

Dans ce cas de figure, "les autorités chinoises vont accuser formellement Kovrig et Spavor, et là ça va devenir encore plus compliqué de les faire sortir car (les Chinois) vont dire qu'on ne peut pas leur demander de s’immiscer dans un processus judiciaire", a déclaré M. Saint-Jacques.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...