En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
-0.20 %

Poutine et Modi donnent une "nouvelle impulsion" à leurs liens économiques

| AFP | 194 | Aucun vote sur cette news
Le président russe Vladimir Poutine (D) et le Premier ministre indien Narendra Modi se serrent la main durant une conférence de presse commune avant le Forum économique de l'Est à Vladivostkok, le 4 septembre 2019
Le président russe Vladimir Poutine (D) et le Premier ministre indien Narendra Modi se serrent la main durant une conférence de presse commune avant le Forum économique de l'Est à Vladivostkok, le 4 septembre 2019 ( Mikhael Klimentyev / SPUTNIK/AFP )

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont donné mercredi à Vladivostok une "nouvelle impulsion" à leur coopération économique en annonçant des partenariats dans le nucléaire, la défense et les hydrocarbures.

Les deux dirigeants se sont retrouvés en tête-à-tête puis avec leurs délégations pour des négociations dans le cadre du Forum économique de l'Est à Vladivostok, grand raout des affaires que la Russie tient pour la cinquième année consécutive pour tenter de développer son vaste Extrême-Orient.

Le Premier ministre indien a indiqué vouloir saisir une "possibilité historique" pour renforcer les liens entre les deux pays. Pour Vladimir Poutine, il s'agit d'une occasion de confirmer qu'il peut trouver des partenaires au-delà des pays occidentaux, avec lesquels les relations sont au plus bas.

Le président russe Vladimir Poutine (D) et le Premier ministre indien Narendra Modi (G) visitent le chantier naval Zvezda près du port russe de Vladivostok, le 4 septembre 2019
Le président russe Vladimir Poutine (D) et le Premier ministre indien Narendra Modi (G) visitent le chantier naval Zvezda près du port russe de Vladivostok, le 4 septembre 2019 ( Alexander NEMENOV / POOL/AFP )

A l'issue de la rencontre, les deux hommes ont annoncé avoir porté leurs relations "à un nouveau niveau". Moscou et New Delhi entendent fabriquer ensemble un modèle d'avion civil et étudient la possibilité de produire en commun du combustible nucléaire. Ils vont coopérer dans la production et la distribution de pétrole et de gaz, dans la défense, la production de diamants ou encore le tourisme.

La Russie a ainsi invité l'Inde à participer à ses projets de production de gaz naturel liquéfié en Arctique. La création d'une zone de libre échange fait également l'objet de discussions, alors que les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint seulement 11 milliards de dollars en 2018.

Sur le plan politique, les deux dirigeants ont appelé à une réforme du Conseil de Sécurité de l'ONU pour faire la part belle au "multilatéralisme" sur un principe de "non ingérence dans les affaires internes" des Etats. Ils ont évoqué l'environnement et la sauvegarde des tigres, un thème qui est cher à Vladimir Poutine, selon M. Modi.

"Chimie spéciale"

"Nous nous asseyons ensemble et nous discutons, nous marchons et nous parlons. Il y a une chimie spéciale, une légèreté particulière dans nos relations", a-t-il déclaré.

Le président russe Vladimir Poutine (G) et le Premier ministre indien Narendra Modi (D) visitent le chantier naval Zvezda près du port russe de Vladivostok, le 4 septembre 2019
Le président russe Vladimir Poutine (G) et le Premier ministre indien Narendra Modi (D) visitent le chantier naval Zvezda près du port russe de Vladivostok, le 4 septembre 2019 ( Alexander NEMENOV / POOL/AFP )

Proches à l'époque soviétique, Moscou et New Delhi ont entrepris ces dernières années de revitaliser une relation qui s'était distendue depuis 25 ans, mais leur collaboration reste encore essentiellement militaire.

Les commandes passées par New Delhi à Moscou depuis l'année dernière sont estimées à 14,5 milliards de dollars, a souligné mercredi devant la presse le directeur du service russe pour la coopération militaire, Dmitri Chougaïev, en saluant une "véritable percée".

La Russie espère aussi finaliser un contrat portant sur la livraison à l'Inde d'hélicoptères Ka-226T, motorisés par le Français Safran, dont 60 exemplaires devraient être fabriqués sur le territoire russe et 140 en Inde par une coentreprise indo-russe.

Ce contrat estimé à près d'un milliard de dollars entre la société russe Russian Helicopters et l'armée indienne était attendu en 2018 mais traîne toujours.

Vue du port de Vladivostok en Russie, le 25 avril 2019
Vue du port de Vladivostok en Russie, le 25 avril 2019 ( Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives )

"Les négociations techniques sont finies", mais les deux parties doivent encore s'accorder sur les prix, a expliqué à la presse à Vladivostok le PDG de Russian Helicopters, Andreï Boguinski, en ajoutant que la transaction devait être plutôt finalisée "sur le sol indien".

Armes et hélicoptères

Parmi les plus gros acheteurs d'armes de la planète, l'Inde est un partenaire crucial pour la Russie, dont le secteur de la défense cherche à maintenir son rang de deuxième vendeur au monde, malgré les sanctions le visant depuis la crise ukrainienne en 2014.

Le Président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien  Narendra Modi visitent le chantier naval de Zvezda, près du port russe de Vladivostok le 4 septembre 2019, en marge du Forum économique de l'Est, organisé par la Russie
Le Président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi visitent le chantier naval de Zvezda, près du port russe de Vladivostok le 4 septembre 2019, en marge du Forum économique de l'Est, organisé par la Russie ( Mikhail Klimentyev / Sputnik/AFP )

L'armée indienne est engagée dans un vaste effort de modernisation de son armement, souvent obsolète et insuffisant pour faire face aux mutations géopolitiques de la région.

En octobre dernier, l'Inde et la Russie ont conclu l'acquisition par New Delhi de systèmes de défense antiaérienne S-400 pour 5,2 milliards de dollars. Les livraisons doivent être effectuées d'ici 2023. Cette transaction est intervenue malgré les menaces de sanctions américaines.

"Il y a eu certains problèmes de paiement (par l'Inde) en raison des sanctions. Mais ces problèmes ont été réglés et des mécanismes ont été trouvés", a assuré M. Chougaïev.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...

Publié le 20/09/2019

Advicenne, une société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines,...

Publié le 20/09/2019

Au 1er semestre 2019, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2...

Publié le 20/09/2019

Les Nouveaux Constructeurs communique aujourd'hui ses résultats du 1er semestre 2019...

Publié le 20/09/2019

Advicenne a annoncé l'acceptation de huit posters portant sur son produit phare pour la présentation lors des conférences internationales de référence dans le domaine de la néphrologie au cours…