En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.105
-0.43 %

Pour les retraites du privé et du public, paroles de salariés en grève le 5 décembre

| AFP | 272 | 1 par 2 internautes
Manifestation contre la réforme de retraites à Paris le 8 octobre 2019
Manifestation contre la réforme de retraites à Paris le 8 octobre 2019 ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Confrontés à la pénibilité, aux évolutions de leurs métiers ou à la crainte d'un déclassement, ils soutiennent la grève du 5 décembre contre la réforme des retraites: du public comme du privé, des salariés témoignent auprès de l'AFP des raisons de leur colère.

- Mireille Mousnier, 57 ans, postière, Paris

"J'ai une tournée de 7km à effectuer entre 9H00 et 13H00, et là où j'avais deux rues autrefois, j'en ai cinq aujourd'hui. Je rentre au bureau lessivée... Quand on est facteur, c'est le contact humain qu'on apprécie mais il est quasi inexistant aujourd'hui. Je ne tiendrai pas jusqu'à 62 ans, j'espère pouvoir partir avant.

Ca fait dix ans que je suis à temps partiel et quand je fais une simulation de ma retraite sur Internet, j'en pleure. Même avec le complément enfant, je suis à 1.100 euros par mois, je ne sais pas comment je vais faire."

- David Gimenez, 45 ans, conducteur de bus, Marseille

Retraites : âge de départ et espérance de vie
Retraites : âge de départ et espérance de vie ( / AFP )

"Les intentions du gouvernement ne sont pas d'aller vers le mieux dans les acquis sociaux. Le gouvernement veut inciter les gens à souscrire à des retraites privées. Il essaie de faire croire qu'il ne s'en prend qu'aux régimes spéciaux, c'est faux. On veut nous faire soit travailler plus, soit cotiser sur des fonds privés.

Je suis affecté depuis 24 ans à une ligne de bus traversant les quartiers Nord de Marseille et je suis confronté quotidiennement à la violence, aux horaires décalés, au travail le dimanche. J'aspire à une retraite tranquille."

- Ludovic (prénom modifié à sa demande), 40 ans, enseignant, Paris

"Les enseignants comptent sur le contrat moral lorsqu'ils s'engagent dans la fonction publique. Les salaires sont moindres que dans le privé et on a fait ce choix pour servir le bien public, par vocation, par plaisir.

Avec cette réforme, il y a clairement une rupture de contrat. Si la retraite est calculée sur l'ensemble de la carrière (comme ce que préconise la réforme), les profs y perdront énormément. Nos débuts de carrière sont difficiles, on reste en ZEP (zones d'éducation prioritaires) contre vents et marées, parfois pendant dix ans: la moindre des choses c'est de nous garantir une bonne retraite. Au final, c'est le service public qui se dégrade et, à force de dégoûter les vocations, on va avoir une baisse de qualité des compétences des professeurs."

- Frédéric Bruchon Bienfait, 47 ans, conducteur routier, Jura

"Je suis conducteur routier depuis 25 ans. Nous jouissons du CFA (congé de fin d'activité) qui a été mis en place pour contrebalancer la pénibilité de notre travail et qui nous permet de partir plus tôt à la retraite. C'est un régime plus favorable que les régimes spéciaux mais nous n'avons aucune garantie de sa pérennité au-delà de 2023.

D'autant que le métier a totalement changé: avant, le rêve d'un routier, c'était de partir en Sicile, de voyager à l'étranger. Aujourd'hui, on ne fait plus de grandes distances car on coûte plus cher qu'un travailleur détaché. On roule beaucoup plus de nuit, on fait davantage d'horaires décalés. Avoir réduit la vitesse à 80km/h nous impacte également: il y a une vigilance de tout instant, accentué par les radars... Cela rajoute un stress phénoménal au conducteur. En conséquence, il y a un grand nombre de cas d'accidents cardio-vasculaires."

- Alexis Chabrol, 24 ans, RH chez Orange, Marseille

"Pour moi, la retraite c'est loin. Mais ce qui est profondément injuste dans la réforme, déjà, c'est que les fonctionnaires sont bien moins payés que les salariés du privé. Chez Orange, les fonctionnaires touchent une prime tous les mois. Mais ces primes ne seront pas prises en compte par la suite: l'écart des salaires sera fortement ressenti à la retraite. Moi, personnellement, j'ai ouvert un plan épargne retraite, on ne sait jamais."

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...