5 122.85 PTS
-0.18 %
5 118.50
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 092.54
-0.24 %
DAX PTS
12 189.07
-0.33 %
Dowjones PTS
21 819.05
-0.37 %
5 846.48
-0.46 %
Nikkei PTS
19 434.64
+0.26 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour l'UE, l'accord nucléaire iranien est respecté malgré les sanctions américaines

| AFP | 106 | Aucun vote sur cette news
La Haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, le 25 juillet 2017
La Haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, le 25 juillet 2017 ( JOHN THYS / AFP/Archives )

L'UE a estimé jeudi que "toutes les parties" respectaient l'accord sur le nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances, malgré les nouvelles sanctions des Etats-Unis dénoncées par Téhéran comme une "violation" de cet accord.

"A ce stade, nous considérons que toutes les parties ont mis en oeuvre leurs engagements découlant de l'accord", a déclaré Catherine Ray, une porte-parole de la Haute représentante de l'UE, Federica Mogherini. L'Italienne préside la commission conjointe chargée d'en surveiller la mise en oeuvre.

"Nous attendons d'elles qu'elles continuent d'adhérer totalement" à l'accord, a-t-elle ajouté, expliquant que cette commission conjointe, réunie le 21 juillet, avait permis de "largement discuter" du point de vue iranien sur les nouvelles sanctions américaines prises à l'initiative de parlementaires.

Ces sanctions concernent le programme balistique iranien, les droits de l'Homme et le soutien de Téhéran à des groupes comme le Hezbollah libanais qualifiés de "terroristes" par les Etats-Unis. Aucune n'est nommément liée au programme nucléaire iranien, entretemps démantelé.

Mme Ray était interrogée sur les accusations portées par le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi. Il a considéré jeudi que "l'accord nucléaire a été violé" et promis que Téhéran allait "réagir en conséquence de manière appropriée", évoquant -sans les détailler- "16 mesures" de rétorsion.

Mme Mogherini doit assister samedi à Téhéran à la prestation de serment du président iranien modéré Hassan Rohani, réélu en mai.

L'accord historique signé en juillet 2015 entre Téhéran et les grandes puissances a permis de mettre fin à plus d'une décennie de tensions et d'isolement diplomatique de l'Iran. Téhéran a mis fin à ses activités nucléaires militaires en échange d'une levée des lourdes sanctions économiques imposées au fil des ans par la communauté internationale.

Conformément à l'accord, les Etats-Unis et l'UE avaient levé en 2016 leurs sanctions liées au nucléaire, mais maintenu d'autres sanctions. Ce sont des sanctions de ce type que les Etats-Unis viennent de renforcer.

Le 21 juillet, "tous les participants ont confirmé la poursuite de leur adhésion aux engagements" découlant de l'accord nucléaire, et "souligné le besoin d'assurer sa mise en oeuvre pleine et effective dans une atmosphère constructive", a insisté Mme Ray.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/08/2017

Cette déclaration est établie en application de l'article L.233-8 II du Code de commerce et de l'article 223-11 du règlement général de l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/08/2017

La défiance qui se manifeste en Europe à l'égard des valeurs du secteur de la publicité devrait aussi toucher les Etats-Unis. Les agences Omnicom et IPG sont toutes deux attendues en baisse, de…

Publié le 23/08/2017

Les rumeurs entourant Fiat Chrysler Automobiles se multiplient...

Publié le 23/08/2017

Deuxième journée de forte spéculation sur CGG...

Publié le 23/08/2017

L'entrée prochaine de Spie dans le STOXX 600 Europe est salué par les investisseurs...

CONTENUS SPONSORISÉS