En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 512.23 PTS
-0.17 %
5 513.00
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 344.25
-0.01 %
DAX PTS
12 270.79
-0.03 %
Dowjones PTS
26 727.54
+0.03 %
7 723.02
+0.00 %
1.138
-0.11 %

Plus durables, plus pratiques: la région Île-de-France modernise ses titres de transport

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Le symbole du métro parisien
Le symbole du métro parisien ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Des cartes à puce "sans contact" pour remplacer les traditionnels carnets de tickets, des abonnements utilisables via son smartphone et même le paiement de ses trajets a posteriori: la dématérialisation des titres de transport s'accélère en Île-de-France.

"L'idée est de s'adapter aux nouveaux usages et d'en finir avec les 500 millions de tickets distribués chaque année", explique Xavier Guepet, le directeur de la communication d'IDF-Mobilités, devant les bornes de la station Trinité-d'Estienne d'Orves à Paris où a été inauguré mardi le passe Navigo Easy.

Cette carte rechargeable bleue et blanche, vendue deux euros, sera désormais proposée en lieu et place des traditionnels tickets magnétiques en carton, voués à disparaître mi-2020 pour les carnets et à l'horizon 2021 pour les titres à usage unique.

Particulièrement destiné aux visiteurs et aux touristes, elle fonctionne "comme un portefeuille" dans lequel l'usager peut stocker ses différents titres de transports de courte durée: voyage unique, "carnet" de voyages au tarif plein ou réduit, forfait journée mais également OrlyBus et RoissyBus permettant de se rendre jusqu'aux aéroports parisiens.

"C'est fini, les tickets qui se démagnétisent dans votre poche. C'est fini ces dizaines d'euros perdus avec des tickets d'un autre siècle" a déclaré Valérie Pécresse, présidente d'IDF-Mobilités en s'apprêtant à valider son passe.

Lorsque l'habituel +bip+ retentit, la borne affiche le nombre de trajets restant sur la carte.

L'enjeu est aussi écologique. Basée sur la même technologie que les passes Navigo annuels et mensuels, cette carte se veut durable et pourra être conservée indéfiniment ou cédée.

Impossible en revanche de voyager à plusieurs avec un seul passe. "Pour un adulte voyageant avec un enfant, il faudra donc deux cartes" a expliqué Xavier Guepet.

"Mettre deux euros dans le support, c'est tout de même un problème pour les gens de passage à Paris", a toutefois déclaré à l'AFP Marc Pélissier, président de l'Association des usagers des transports FNAUT Île-de-France, également présent lors de l'inauguration.

Navigo Easy doit également permettre dans un second temps "d'acheter de plus en plus de services de mobilité".

"Post-paiement"

Cependant, pas d'inquiétudes à avoir sur le front de la vie privée selon l'autorité régulatrice des transports de la région: des "conditions drastiques d'anonymisation des données" empêchent de rattacher une carte à une personne physique. Même le contrôleur ne peut accéder qu'aux trois derniers trajets.

Face au retard pris par la région Île-de-France sur la dématérialisation de sa billettique, Valérie Pécresse souhaite désormais mettre "les bouchées doubles".

En septembre, les abonnements Navigo pourront ainsi être utilisés via un smartphone. Dans un premier temps, une quinzaine d'appareils de Samsung, des gammes Galaxy A, Galaxy S et Galaxy Note, offriront ce service, qui sera aussi disponible pour les abonnés de l'opérateur Orange disposant d'un smartphone Android muni de la technologie NFC.

Parallèlement, ces smartphones pourront être utilisés pour recharger un abonnement sur une carte ou acheter de nouveaux trajets, avec l'objectif de désencombrer les automates en gare ou en station.

En novembre, IDF-Mobilités proposera enfin le passe Navigo Liberté Plus dont la spécificité est le "post-paiement", particulièrement adapté aux Franciliens usagers occasionnels des transports. Une fois renseigné son RIB, le détenteur de cette carte (noire et bleue cette-fois) pourra utiliser les transports franciliens à volonté, recevant ensuite une facture à la fin du mois.

"L'idée, c'est de payer le plus juste prix. [...] Quand vous utilisez très peu les transports et que vous prenez un forfait hebdomadaire, vous ne payez pas le juste prix. L'intérêt de tous ces nouveaux titres, c'est d'être au plus près de votre consommation et de vous permettre de ne pas perdre d'argent" a déclaré Valérie Pécresse.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/06/2019

Par courrier reçu le 24 juin 2019 par l'AMF, la société par actions simplifiée Truffle Capital, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 25/06/2019

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy s'exprime devant la presse le 7 juin 2019 aux Sables d'Olonne ( Sebastien SALOM-GOMIS / AFP/Archives )Le ministre de la Transition…

Publié le 25/06/2019

Le léger sursaut de Natixis est déjà effacé en bourse...

Publié le 25/06/2019

Comme nous l'avions anticipé, ALTRAN TECHN. a profité d'un bel élan haussier depuis notre conseil. Nous conseillons donc d'encaisser dès maintenant la plus-value sur le turbo call…

Publié le 25/06/2019

CAC 40 : le plus haut annuel en ligne de mire (0131S) Hier, le CAC 40 a cédé -0,12 % à la clôture, poursuivant sa consolidation après avoir gagné près de +8 % depuis début…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Le CAC40 évolue à nouveau en très légère baisse

Publié le 25/06/2019

Les investisseurs saluent le projet de rachat d’Altran Technologies par Capgemini, les portant en tête du CAC 40 et du SBF 120 avec des hausses respectives de 7,52% à 111,45 euros et de 21,80% à…

Publié le 25/06/2019

"La Chine c'était vraiment une situation très spécifique"

Publié le 25/06/2019

Par courrier reçu le 24 juin 2019 par l'AMF, la société par actions simplifiée Truffle Capital, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 25/06/2019

La fusion potentielle entre Renault et Fiat Chrysler Automobiles refait parler des deux côtés de l'Atlantique...